Une ville californienne envahie par les paons: les habitants se déchirent sur leur présence (photos)

Oiseaux majestueux aux plumes bleues et vertes magnifiques, les paons sont souvent admirés lorsqu’ils font « la roue », déployant leur plumage en éventail. Mais même ce spectacle ne semble plus ravir et impressionner la plupart des habitants de Pasadena, en Californie.

Le village, situé non loin de Los Angeles, connaît depuis plusieurs mois une véritable invasion de paons. À cause de la pandémie, le plan de relocalisation de ces oiseaux, dont le territoire de vie s’est réduit avec le temps, a été abandonné. Et les paons envahissent le quartier, paradant dans les rues à longueur de journée.

« Plus clivant que la politique nationale »

Si certains habitants apprécient la présence de ces beaux oiseaux, et les nourrissent volontiers, la plupart commencent à en avoir marre. « Ils me réveillent à l’aube. Leurs cris ressemblent à des bébés que l’on torture à travers un microphone, un très grand microphone », a déploré une résidente de Pasadena au Washington Post. En effet, les paons crient régulièrement, et causent donc des nuisances sonores selon la population « anti-paons » du village. Ensuite, ils causent pas mal de dégâts dans les jardins, mais aussi sur les voitures, dont ils martèlent la carrosserie avec leur bec.

Le problème est devenu si important qu’il divise la population, « plus que la politique nationale », a même affirmé un habitant. Les autorités de Los Angeles envisagent de mettre en place des règles et des sanctions pour les résidents qui continuent à nourrir les paons, les attirant encore plus vers les habitations.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Nos livres de l’été

    livres

    La rédaction de « Soir mag » vous recommande quelques lectures coups de cœur. Cette semaine, les trois conseils d’Éloïse Dewallef.