Les mesures prises par le Festival de Cannes pour éviter le gaspillage, comme le recyclage du tapis rouge

Belgaimage
Belgaimage

La 74ème édition du Festival de Cannes, qui a débuté le 6 juillet dernier, se tient actuellement sur la Croisette, jusqu’au 17 juillet. Un événement qui attire les foules, et qui est donc synonyme de pollution et de gaspillage. Mais pour lutter contre ces débordements, la direction du festival a annoncé cette année avoir mis en place des mesures écoresponsables, rapporte 20Minutes.

Auparavant, le tapis rouge qui orne les marches du Palais des festivals, où a lieu la manifestation, était changé deux fois par jour, soit à chaque « montée des marches ». Maintenant, ce changement n’est effectué qu’une fois par jour, ce qui permet d’économiser 950 kilos de tissu. En plus de cela, l’entièreté de la matière utilisée et foulée par les stars sera recyclée en étant donnée à une association, « La réserve des arts ». Sa mission est d’« accompagner les professionnels du secteur de la culture et de la création dans l’appropriation du réemploi de matériaux et l’éco-conception de leurs productions », précise le site internet de l’association.

Les nombreuses bouteilles distribuées dans le passé lors du festival, environ 22.000, ont également été supprimées et remplacées par des fontaines à eau. La documentation fournie aux participants l’a été cette fois sous forme digitale, pour éviter un énorme gaspillage de papier et 60 % du parc automobile de l’événement est désormais constitué de voitures électriques ou hybrides, ajoute 20Minutes. Bien que ces mesures soient positives, les associations de défense de l’environnement estiment toutefois que cela n’est pas suffisant. D’ailleurs, le festival multiplie en moyenne par dix la quantité de déchets produits par la ville à ce moment.