Corée du Sud: voilà pourquoi la diffusion de «Gangnam Style» a été interdite dans les salles de sport

Belgaimage
Belgaimage

Alors que la Corée du Sud fait face à une nouvelle flambée des cas de contamination au coronavirus, le gouvernement tente de trouver des solutions pour ralentir la propagation de l’épidémie. Des nouvelles mesures ont été mises en place, dont une étonnante. En effet, il est désormais interdit de diffuser le titre « Gangnam Style » dans les salles de sport en Corée du Sud, rapporte Vanity Fair.

Si le concept paraît surprenant, il peut toutefois s’expliquer de manière assez simple. Pour éviter que les sportifs projettent des gouttes de sueur et de salive en respirant trop fort, le pays a décidé d’empêcher les habitants de pratiquer une activité physique à une cadence trop soutenue. Les salles de fitness ont ainsi reçu une interdiction de diffusion de morceaux de musique dont le rythme dépasse 120 battements par minute lors des cours collectifs.

Or la chanson « Gangnam Style » en atteint 132. Le hit de Psy est donc temporairement interdit, contrairement à ceux du groupe de K-pop BTS par exemple. Suite à cette annonce étonnante, certains internautes ont rapidement listé les morceaux autorisés. Tout comme la limitation de 6km/h sur les tapis de course, ces mesures ont surpris la population.

 
  • Verviers: la peur du lendemain

    La Vesdre coule paisiblement. Les débris qui la bordent rappellent le traumatisme vécu une semaine plus tôt.

    Dévastée par la Vesdre, l’ancienne cité lainière pleure ses morts, compte ses sinistrés et se prépare aux crises à venir.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Nos livres de l’été

    DR

    La rédaction du « Soir mag » vous recommande quelques lectures coups de cœur. Cette semaine, les trois conseils de Sophie Lagesse.