Le père de Meghan Markle menace de saisir les tribunaux pour voir ses petits-enfants

ISOPIX_26065532-035
Isopix

Cela fait maintenant trois ans que les relations entre Meghan Markle et son père Thomas Markle se sont détériorées. À tel point que ce dernier n’a jamais rencontré ses deux petits-enfants, Archie (2 ans) et Lilibet Diana (1 mois et demi). Il a d’ailleurs appris la naissance de sa petite-fille via les médias. Mais Meghan Markle ne semble pas disposée à faire un pas vers son père, à qui elle reproche ses épanchements dans les médias, sur des sujets la concernant.

Thomas Markle, lui, n’a pas arrêté pour autant de s’exprimer à la télévision. Ce 22 juillet encore, une nouvelle interview de lui, accordée à FoxNews, a été dévoilée. Et il a visiblement décidé de passer à la vitesse supérieure pour « renouer des liens » avec sa fille et rencontrer Archie et Lilibet. « Je demanderai aux tribunaux californiens le droit de voir mes petits-enfants dans un avenir très proche », a déclaré Thomas Markle, jugeant que Lilibet et Archie étaient en quelque sorte punis « pour le mauvais comportement de leurs parents ». « Archie et Lili sont de jeunes enfants. Ils ne sont pas politisés. Ils ne sont pas des pions. Ils ne font pas partie du jeu. Et ils font aussi partie de la famille royale et ont droit aux mêmes droits que n’importe quel autre membre », a ajouté le père de Meghan Markle, qui a toujours regretté que sa fille et le prince Harry aient pris leurs distances avec la famille royale britannique.

Mais ce n’est sans doute pas en faisant appel à la justice que Thomas Markle retrouvera une place auprès de sa fille et du prince Harry. Meghan Markle, lors de la fameuse interview avec Oprah Winfrey, avait d’ailleurs confié à son amie s’être sentie trahie par son père, avec qui il lui semblait maintenant « très difficile de se réconcilier ».

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?