Thomas Markle doute que les accusations de racisme évoquées par sa fille à l’encontre la monarchie soient fondées

Isopix
Isopix

Diffusée ce dimanche, l’interview de Meghan et Harry fait trembler la monarchie. Le couple a fait de nombreuses révélations en révélant les raisons de leur mise en retrait de la famille royale l’année dernière. Le couple a notamment pointé du doigt la pression médiatique, l’absence d’aide de la « Firme » face aux idées suicidaires de Meghan Markle et le racisme de l’institution concernant la couleur de la peau d’Archie avant sa naissance.

Dans une interview accordée à la chaîne britannique ITV ce mardi, Thomas Markle a donné son avis sur révélations du couple. Il s’est dit « déçu » de cet entretien médiatique, et a sérieusement mis en doute les accusations racistes de sa fille visant la famille royale. Concernant le fait qu’une personne se serait interrogée sur la couleur de la peau d’Archie, il dit « espérer que ce soit juste une bête question ». « Je ne pense pas que la famille royale britannique soit du tout raciste », a-t-il estimé, rapporte RTL.

Face à Oprah Winfrey, Meghan Markle a également déclaré qu’elle avait tout fait pour protéger ses parents mais qu’elle s’était sentie « trahie » en voyant son père alimenter les cancans des tabloïds. La jeune femme s’était éloignée de son père juste avant son mariage en 2018 pour cette raison, car il avait gagné de l’argent en posant pour des paparazzis. « Je suis très déçu. Je me suis excusé pour ça, au moins une centaine de fois. Mais personne n'avait pris le temps de protéger les membres de notre famille alors que nous étions attaqués par la presse tous les jours », a réagi le septuagénaire ce mardi.

Thomas Markle a ajouté que depuis l’opération du cœur qui l’avait empêché d’assister au mariage de sa fille, il n’a plus aucune nouvelle de Meghan et du prince Harry. Et il n’a jamais rencontré leur fils Archie, rappelle RTL.

 
  • Les montages financiers des royaux européens

    Plongé jusqu’au cou dans l’affaire Epstein, le prince Andrew a déclenché une nouvelle polémique en Angleterre en créant une très discrète société privée pour assurer la gestion de ses avoirs.

    Familles royales ou grandes familles de la noblesse ou de la haute bourgeoise, elles sont nombreuses à utiliser des constructions juridiques, comme des fondations, pour transmettre et perpétuer leur patrimoine.

  • GELUCK_belgaimage-174625282-full

    Geluck face à ses détracteurs

    Les détracteurs du projet de musée de Philippe Geluck sortent les griffes.

  • Le complexe des serres se découvre de plus loin cette année grâce à une belle promenade dans le parc privé du château.

    Parcours inédit dans les Serres de Laeken

    En raison du corona, une partie du complexe est inaccessible, mais, en échange, les visiteurs peuvent faire une longue promenade dans le parc du château royal ! À découvrir dès le 13 mai.

  • Le fisc peut s’emparer de 80% de la valeur d’un héritage à destination d’un ami ou d’un neveu. Le legs en duo est une solution à envisager à l’heure d’anticiper sa succession.

    Héritage, les règles ont changé

    Pour alléger les droits de succession, il est souvent intéressant d’inclure une association dans ses héritiers. Attention, les règles ont changé ! Explications.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern