Quand le pilote automatique d’une Tesla confond la Lune avec un feu orange! (vidéo)

BELGAIMAGE-176828716
BelgaImage

La semaine dernière, un Américain a fait une découverte quelque peu gênante pour l’entreprise d’Elon Musk. Alors qu’il circulait avec sa Tesla, mise en pilote automatique, il remarque que sa voiture se met à agir de façon bizarre. Elle se met à ralentir brutalement, sans raison apparente. Il n’y a aucun obstacle sur la route qui de plus est toute droite et ce sur des kilomètres. C’est lorsqu’il regarde son écran qu’il comprend l’origine du problème. Sa Tesla a confondu la Lune… avec un feu orange.

L’astre céleste étant en effet assez bas dans le ciel ce jour-là et surtout d’un jaune éclatant. Pour les capteurs de la voiture, c’était clair : il y avait bien un feu orange qui invitait à ralentir. Sauf que la Lune n’est évidemment pas un feu de circulation. Heureusement, l’erreur n’a pas provoqué d’incident mais le propriétaire de la voiture n’a pas manqué d’interpeller le patron de Tesla sur les réseaux sociaux : « Hey Elon Musk, vous pourriez peut-être faire en sorte que votre équipe examine la Lune qui brouille le système de pilote automatique ».

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?