Jean-Claude Van Damme a aidé le braqueur de la bijouterie Chaumet à Paris sans le savoir

belgaimage-37255425-full
BelgaImage

Cela peut paraître étrange mais malgré lui, Jean-Claude Van Damme s’est retrouvé impliqué dans l’histoire du braquage de la bijouterie Chaumet, rue François-1er, dans le très chic Triangle d’Or de Paris. L’acteur belge se trouvait alors au numéro 54, chez « Montaigne Optique », pour acheter des lunettes. Or au même moment, au numéro 56, le braquage avait lieu. Un concours de circonstances dont a un peu profité le malfaiteur.

(Trop) populaire

Pendant que le voleur s’introduisait avec une arme blanche dans la bijouterie, la star bruxelloise a attiré toute l’attention du quartier, comme il en a l’habitude. Tous les regards étaient braqués sur lui alors qu’à quelques mètres, les bijoutiers se voyaient menacés de voir une bombe exploser s’ils tentaient de suivre le braqueur et son butin. Personne n’a donc vu ce dernier partir tranquillement en trottinette, y compris le responsable de la brasserie « La Belle Ferronnière » et ses serveurs en terrasse, alors qu’ils sont situés juste à côté. Ils ont avoué n’avoir eu d’yeux que pour Jean-Claude Van Damme.

L’histoire se termine donc plutôt mal pour les bijoutiers, à qui personne n’a porté secours… ou du moins c’est ce qu’ils pensaient. Un peu plus tard, le voleur a été retrouvé dans un bus qui s’était arrêté sur l’aire d’autoroute de Longeville-lès-Saint-Avold, à l’est de Metz, tout proche de la frontière allemande. Ce Monténégrin de 55 ans et son complice avaient encore avec eux la majeure partie du butin, soit des bijoux pour une valeur totale estimée entre deux et trois millions d’euros.