David Pujadas s’excuse pour sa première réaction lors des attentats du 11 septembre: «C’était débile»

belgaimage-120014175-full
MAXPPP

Jeune reporter de 36 ans en 2001, David Pujadas assiste en tant que journaliste aux attentats du 11 septembre. Il vient d’arriver à la présentation du JT de France à l’époque et le jour de l’attaque du World Trade Center, il est suivi par une équipe tv de Canal+, qui le filme donc au moment où il découvre les premières images dans les médias américains. « Waouh, génial », lâche alors David Pujadas en voyant les deux tours new-yorkaises en feu.

Une réaction qui avait été vivement critiquée à l’époque, lorsque Canal+ avait dévoilé son reportage. Aujourd’hui, quand David Pujadas y repense, il juge sa réaction « consternante ». « C’est l’histoire d’un journaliste qui est jeune, qui arrive et il y a une équipe de télévision qui le suit. Et il cherche à faire le blasé, le malin. C’est idiot », a-t-il affirmé mercredi soir dans l’émission « 21h médias » sur TMC. À l’époque, le jeune journaliste ne se rendait pas compte de ce qu’il se passait sous ses yeux : « Ce n’est pas tout à fait la réaction d’un journaliste qui peut être excité par un événement, parce qu’à ce moment-là, moi je pense que c’est un petit avion de tourisme, je n’ai pas du tout en tête un avion de ligne avec des centaines de morts ».

« Le paradoxe c’est que s’il n’y avait pas eu cette équipe de télé, je n’aurais pas dit ça », a-t-il ajouté dans un sourire, avouant que « c’était débile » et « ridicule ». Il est donc normal que son « Waouh, génial » ait tant dérangé à l’époque : « On a bien fait de me le reprocher ».