La production de Koh-Lanta riposte aux critiques de Coumba et Karima

B9728323014Z.1_20210915154043_000+GTOIUGQ1A.2-0
TF1

Comme nous le disions hier, une des aventurières de Koh-Lanta, Karima s’est plainte de l’image que montrait la production d’elle. D’après ses dires, tous les moments où elle apparaît joyeuse et amicale auraient été coupés au montage. Depuis, une autre candidate, Coumba, a elle aussi pris pour cible les organisateurs de l’émission qui donnerait plus la parole aux hommes. « En regardant le ratio temps filmé chez les hommes et le ratio temps filmé chez les femmes, on est sur du 60/40. On n’a pas le même temps d’écran », se plaint-elle. Interrogé par Télé-Loisirs, le producteur du programme, Julien Magne, a répondu à leurs critiques, arguments à l’appui.

« Il faut réfléchir un petit peu »

Concernant Karima, Julien Magne estime que la production n’a pas eu d’envie spécifique de ne montrer que le côté grincheux de la jeune femme. « Le caractère de Karima qui transparaît à l'écran est le sien dans l'aventure et ce n'est pas le montage qui le montre », déclare-t-il. « Nous on ne fait que relater ce point de vue de certaines aventurières, sur son côté dur, qui met des coups de pression. (...) Karima n'était pas tendue H24 mais c'est ce qui a expliqué son élimination et son arrivée dans l'arène et nous, on raconte les histoires principales qui font que les téléspectateurs vont pouvoir comprendre l'évolution de l'aventure ».

Quantà à Couma, il rejette catégoriquement tout sexisme. « On a fait un petit exercice... On a regardé concrètement le temps d'antenne consacré aux hommes et aux femmes. Sur l'épisode 1, il y a une différence de deux minutes; et sept minutes sur l'épisode deux. Sur des épisodes de deux heures... Donc si ça c'est un déséquilibre majeur ou un choix sexiste... Je crois qu'il faut réfléchir un petit peu. Après que chacun ait un ressenti subjectif, c'est humain. Mais il faut le confronter à la réalité ».

 
  • DR

    Micro Macro: Crime City

    On vous le conseille surtout seul ou à deux.

  • DR

    Test – Call of Duty Vanguard

    Un an presque jour pour jour après Call of Duty Cold War, Activision nous livre le 18e épisode de sa série. Changement de contexte pour cet opus, qui délaisse la guerre froide pour nous replonger au cœur de la Seconde Guerre mondiale.

  • Cette femme de cœur et d’action entre au Panthéon ce 30 novembre.

    Chanteuse, danseuse et comédienne

    Le portrait « Joséphine Baker, première icône noire » est diffusé à 23h35 sur Arte, ce dimanche 28 novembre.