«Danse avec les stars»: ces changements qui ont dérangé les internautes

2021-09-18 10_50_46-(18) Danse Avec Les Stars (@DALS_TF1) _ Twitter
Capture d’écran TF1

Pour son grand retour – après deux ans d’absence à cause du coronavirus –, « Danse avec les stars » promettait d’envoyer du lourd. Et au niveau des prestations des candidats, cette nouvelle saison a en effet démarré sur les chapeaux de roue  ! Si Lââm n’a pas vraiment convaincu le jury, Bilal Hassani a lui, au contraire, effectué une performance XXL, ponctuée par une standing ovation des jurés et du public.

Cependant, si les prestations des six premiers duos (les 7 autres entreront en lice la semaine prochaine) ont été saluées par les téléspectateurs, c’est la réalisation de l’émission qui a été la cible de critiques. Tout d’abord, les fans du programme ont été déçus de ne pas avoir droit à une chorégraphie d’ouverture, comme c’était le cas avant. En effet, « DALS » a directement commencé sur la prestation de Lucie Lucas et Anthony Colette, après quelques images de leur rencontre et leurs répétitions. « Elle est où l’entrée majestueuse du début ? », « Trop bizarre ce début d’émission non ? », « C’est quoi ce lancement tout pourri ? », se sont plaints les internautes sur Twitter, regrettant également que ce premier épisode soit préenregistré et non pas diffusé en direct.

Deux absences remarquées

Mais en dehors de cela, les téléspectateurs ont très vite remarqué l’absence d’un élément emblématique de « Danse avec les stars » : la voix off. Cette fois, plus de « Sur un tango argentin, Lucie Lucas et son partenaire Anthony Colette ». « Elle est où la voix off qui annonce les danseurs et la danse avant chaque passage ? », s’interroge un internaute. « Quel sacrilège » de l’avoir supprimée, s’emballe un autre.

Et quelques minutes plus tard, nouvelle déception. Où sont passées les pancartes avec les notes des juges ? Dorénavant, les points attribués par les membres du jury s’affichent sur un écran, derrière les fauteuils de ces derniers (qui ne sont donc plus assis derrière un grand « bureau », mais chacun dans un fauteuil). Et ça non plus, ça ne plaît pas.