«Danse avec les stars»: un buzzer d’immunité, les coachs déjà bluffés et un premier éliminé

E_gnyvNWQAQ6V7C
TF1

Ça y est, la nouvelle saison de « Danse avec les stars » est lancée ! Les téléspectateurs ont pu découvrir, vendredi soir, les six premiers couples de cette édition post-Covid – les sept autres fouleront le parquet la semaine prochaine.

Et pour ouvrir le bal, c’est Lucie Lucas (star de la série télé « Clem ») qui s’est lancée, avec son partenaire Anthony Colette. Sur une version revisitée de « Allumer le feu », le duo a effectué un tango argentin qui a étonné les membres du jury (Chris Marques, Denitsa Ikonomova, François Alu et Jean-Paul Gaultier). Pour une première danse, ils ont trouvé ça très très bien effectué, et Chris Marques a même utilisé son buzzer. Ce nouvel élément de la compétition, place dans les mains de chaque juré, permet à un candidat de passer directement à la prochaine étape de la compétition, mais seulement lorsque les quatre membres du jury buzzent sur une même prestation. Pour sa bonne performance, Lucie Lucas a obtenu un total de 29 points.

Première difficile pour Lââm

C’est ensuite la jeune Wejdene, accompagnée d’une nouvelle recrue de l’émission, Samuel Texier, qui s’est aventurée sur la piste. Avec une samba sur du Beyoncé, la chanteuse de 17 ans a elle aussi bien dansé, tout en énergie, mais les jurés ont noté quelques imprécisions. Wejdene a finalement reçu la note de 25.

Premier homme de la soirée, Jean-Baptiste Maunier devait exécuter un « tango contemporain » avec Inès Vandamme. Un exercice difficile pour l’acteur, très grand par rapport à sa partenaire notamment. Après avoir craqué lors des répétitions, « JB », stressé, a réussi à lâcher prise durant sa prestation, à tel point que François Alu, « scotché et ému », a buzzé pendant la danse. Tout comme Denitsa Ikonomova, il ne s’attendait pas à une telle performance, qui a donc valu à Jean-Baptiste Maunier 28 points.

Est ensuite venu le tour de Lââm et de son partenaire Maxime Dereymez. Malheureusement, le jury a trouvé le quickstep de la chanteuse peu précis et même un peu raté. Mais il a tout de même souligné l’énergie et la motivation de Lââm, qui n’a rien lâché, autant aux répétitions que devant les spectateurs. Sa performance lui a valu un 20, et des tas d’encouragements.

Bilal Hassani fait le show

Showman dans l’âme, Bilal Hassani suivait Lââm sur le parquet. Avec son partenaire Jordan Mouillerac, ils étaient les auteurs d’une grande première dans « Danse avec les stars », car jamais deux hommes n’ont participé ensemble à la compétition. Motivé comme jamais, Bilal Hassani a effectué une danse contemporaine sur une chanson de Sia, « Courage to change », un titre qui touche beaucoup le jeune chanteur. Avec une performance tout en émotion, le duo a littéralement bluffé et fait vibrer les coachs, à tel point qu’ils ont tous buzzé durant la danse. Standing-ovation pour Bilal et Jordan, très touchés, qui ont pu s’installer dans le fauteuil en or, symbole de l’immunité qu’ils ont obtenu grâce aux quatre buzz.

Dernier à entrer sur la piste, Moussa Niang. L’ex-aventurier de « Koh-Lanta » a dansé sur un paso-doble avec Coralie Licata, le tout sur une musique semblable au générique de « Koh-Lanta ». Grand et tout en muscles, Moussa était un peu raide durant sa prestation, mais sa puissance a impressionné les jurés. Résultat : 25 points.

Place après cela à la 2e manche, pour tous les couples à l’exception de Bilal Hassani et Jordan Mouillerac, qualifié d’office pour la suite. Les couples ont effectué quelques pas de danse avec une figure imposée : la combinaison synchronisée. Chaque duo est passé l’un après l’autre, et Lucie Lucas a obtenu le plus de points (20), ce qui l’a qualifiée pour la suite également.

Les trois couples restants (Lââm-Maxime Dereymez, Wejdene-Samuel Texier et Moussa-Coralie Licata) se sont ensuite affrontés dans le face-à-face, après lequel le public a décidé de sauver Moussa. Le jury devait ensuite départager Wejdene et Lââm et c’est cette dernière qui a (déjà) quitté l’aventure.