L’épouse de Pablo Escobar publie ses mémoires: «Je vivais avec un psychopathe»

belgaimage-134923496-full
Belgaimage.

Ce vendredi premier octobre, Maria Isabel Santos, la veuve de Pablo Escobar, était l’invitée exceptionnelle de Jean-Alphonse Richard dans «  L’heure du crime » sur RTL. Au cours d’une interview à cœur ouvert, elle s’est confiée sur ses 17 années de vie commune avec le célèbre narcotrafiquant. On y découvre un Pablo Escobar, étonnant, et assez attentionné avec ses proches.

« Pablo était un véritable séducteur, un très bon père. Il était près de ses enfants, racontait des histoires, mon fils adorait ça. Et avec moi, il était romantique, il m’offrait des fleurs, m’envoyait même des lettres d’amour », explique Maria Isabel Santos.

Elle a voulu le quitter

En revanche, le portrait qu’elle dresse de son mari en tant que responsable du cartel de Medellín fait froid dans le dos : « C’étaient deux personnes différentes dans le même corps, il y a le ’Pablo’ de la maison et le ’Pablo’ à l’extérieur, poursuit-elle. Véritable tueur, mais aussi mari infidèle. Il me disait qu’il n’abandonnerait pas sa maison et sa famille. » Elle décrit même son époux comme un « psychopathe ». La veuve a d’ailleurs confié avoir beaucoup souffert des nombreuses infidélités du trafiquant : « C’était une grande douleur pour moi, j’ai, à de nombreuses reprises, voulu le quitter ». Ce qu’elle n’a pas fait, convaincue à chaque fois par le discours apaisant d’Escobar.

Après la mort d’Escobar, abattu par une unité d’élite colombienne en 1993, Maria Victoria Henao a refait sa vie en Argentine sous une nouvelle identité : Maria Isabel Santos. Elle est de passage en France pour la publication de ses mémoires.

 
  • Grand séducteur, Claude François aimait les très jeunes femmes.

    Claude François, sa part d’ombre

    Trois ans après la révélation de l’existence de sa fille cachée, une nouvelle enquête dévoile le goût du chanteur pour de très jeunes fans.

  • Le travail d’intégration permet une meilleure scolarité pour les élèves «dys». La tablette est un outil très utile.

    Apprendre à maîtriser les troubles «dys»

    Les enfants qui souffrent de dyslexie, dyscalculie, dyspraxie… sont souvent considérés comme distraits, rêveurs, peu intéressés ou agités. Ils seraient entre 3 et 7 %.

  • Environ 15% des colis proviennent de vendeurs en ligne qui ne sont pas enregistrés auprès de l’Union européenne : la TVA et des frais sont alors dus par l’acheteur au moment de la livraison…

    Achats sur internet : gare aux taxes

    Des prix parfois multipliés par trois une fois la livraison effectuée. Désormais, tout ce qui vient d’un vendeur hors Union européenne est frappé par la TVA et des frais. Conseils.

  • Il est encore temps de semer

    Shutterstock

    Que vous ayez un potager ou un balcon, il est toujours possible de semer quelques légumes pour l’hiver : à vous ensuite la salade de blé et la frisée aux lardons.