USA: il capture un alligator avec une poubelle et devient un héros national (vidéo)

images0.persgroep.net
Capture d’écran Youtube

Mardi dernier, Eugene Bozzi, un Américain originaire de Philadelphie, est alerté par sa fille de 11 ans. Elle est terrorisée par ce qu’elle vient de voir dans le jardin de leur maison de Mount Dara, au milieu de la Floride. Un alligator se promène autour de leur habitation ! Sans trop se poser de questions, il sort et pense trouver un bébé, pas un spécimen d’1,8 mètre de long. C’est pourtant bien un adulte qu’il a face à lui. Pour Eugene Bozzi, il faut agir. C’est là qu’il décide d’attraper l’animal… avec une poubelle ! Un geste osé mais qui lui a permis d’acquérir une notoriété immense.

De son jardin à CNN

C’est donc en tongs et sans aucune protection que l’Américain se lance à l’assaut de l’alligator. Une idée très dangereuse vue la puissance de ce dernier mais qu’importe, il y va. Il fait reculer le reptile lentement puis tente de le faire rentrer dans la poubelle. Lorsqu’il lui rabat le couvercle sur sa tête, l’alligator panique et fonce droit dedans. Mission accomplie ! Une fois cela fait, il l’a juste transporté dans un étang voisin avant de le laisser filer (la région est constellée de lacs où les alligators sont nombreux).

Interrogé par un magazine de Philadelphie, Eugene Bozzi affirme qu’il n’avait aucune idée de ce qu’il fallait faire avec un alligator et par conséquent, il a agi à sa manière. Son expérience de vétéran en Afghanistan et son enfance dans un quartier difficile de Philadelphie lui ont donné le courage de passer à l’action. Depuis, cet ancien chauffeur de bus, parti en Floride pour que ses enfants grandissent loin de la violence de son ancienne ville, s’étonne du succès qu’il a acquis avec le reptile. « C'est fou. J'ai fait CNN hier soir. J'ai des appels de médias sud-africains qui veulent me parler. Juste avant vous, j'ai parlé au Miami Herald. Cela fait beaucoup », confie-t-il à Philly Mag. Il est sur le point de devenir chauffeur de camion en Floride mais il n’hésite pas à regarder ailleurs. « Je travaille actuellement sur un pitch pour Netflix. S'il te plaît Netflix, si tu veux que je sois ton Steve Irwin noir (un chasseur de crocodiles connu, ndlr), c'est moi. Tu veux me mettre en Alaska avec des grizzlis ? Faisons-le », dit-il.

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?