Royaume-Uni: le nouveau James Bond, meilleur lancement de la franchise

Belgaimage
Belgaimage

Le nouveau James Bond, « Mourir peut attendre », a réalisé au Royaume-Uni le meilleur lancement de tous les films de la franchise, a annoncé ce mardi 5 octobre Universal Pictures, rapportant 25 millions de livres (29 millions d’euros) sur le week-end. Sorti jeudi dernier au Royaume-Uni et en Irlande, le film, qui est le dernier avec l’acteur Daniel Craig dans les habits de l’espion le plus célèbre de Sa Majesté, s’est imposé en trois jours grand numéro un du box-office anglais. Le lancement de « Mourir peut attendre » constitue aussi le 6e meilleur démarrage de film de tous les temps au Royaume-Uni.

De quoi susciter l’espoir d’un renouveau pour l’industrie du cinéma britannique malmenée par le Covid-19 et après les multiples reports subis par cette production à gros budget. Le film, qui met également en vedette Rami Malek, Lashana Lynch et Ana de Armas, est désormais visible dans 54 pays (mais pas encore en France ni aux États-Unis). Il a rapporté au total 121 millions de dollars (104 millions d’euros), selon Universal, ce qui en fait la première sortie hollywoodienne à dépasser les 100 millions de dollars sans compter la Chine parmi ses marchés d’ouverture.

« Mourir peut attendre » est conçu comme l’épilogue des cinq James Bond dans lesquels joue Daniel Craig, depuis « Casino Royale » il y a 15 ans. Le personnage inventé par l’écrivain Ian Fleming est tiré de sa retraite pour affronter ses meilleurs ennemis : Blofeld, l’organisation SPECTRE et surtout le redoutable Safin (Rami Malek). Les fans de 007 ont afflué dans tous les cinémas britanniques ce week-end, motivés par les nombreuses critiques positives de ce film qui aurait dû sortir en mars 2020.

« C’est mieux que bien. C’est magnifique  », s’est extasié Kevin Maher, critique de cinéma au « Times », qui lui a attribué le maximum de cinq étoiles. « Craig a une présence charismatique imposante, du début à la fin, et il tire sa révérence dans un style formidable, plein d’émotion  ». D’autres ont cependant regretté la durée du film (2h43), le plus long des 25 de la saga.

AFP

 
  • La soprano russe Anna Netrebko dans le rôle de Lady Macbeth, ici à Saint-Pétersbourg.

    Verdi au service de Shakespeare

    Par sa densité, son propos, ses caractères, son ambiance prenante autant qu’étrange, « Macbeth » est un incontournable de l’art lyrique.

  • La rencontre inattendue entre un livreur (H. Jemili) et un médecin à bout (M. Blanc).

    Michel Blanc au mieux de sa forme

    Les vraies bonnes comédies françaises sont devenues assez rares, mais fort heureusement pas inexistantes.

  • L’acteur français Ibrahim Koma incarne le valet de Phileas Fogg.

    L’œuvre de Jules Verne réadaptée

    L’excellent acteur britannique David Tennant, mais aussi le Français Ibrahim Koma qui incarne le valet Passepartout accompagnant Phileas Fogg dans son périple audacieux