Ndakasi, gorille célèbre pour son selfie viral, est décédé

rdc-deces-dune-gorille-celebre-du-parc-des-virunga-communique
Capture d’écran Twitter

En 2019, sa photo a fait le tour du net. Ndakasi, un gorille femelle du parc des Virunga, au Congo (RDC), apparaissait debout dans une position très semblable à celle des gardes-forestiers, dont un a pris le selfie. Mais ce 26 septembre, Ndakasi a rendu l’âme très jeune, à l’âge de 14 ans, loin des 30 ans d’espérance de vie pour les gorilles en milieu naturel et des 50 ans en captivité. Le parc pleure aujourd’hui la perte de sa mascotte, décédée suite à une longue maladie.

Ndakasi vivait plus précisément au Centre Senkekwe, seul endroit au monde acueillant des gorilles de montagne orphelins. Le directeur, André Bauma, avait recueilli le gorille lorsqu’elle avait deux mois, après que sa famille ait été décimée par des miliciens (le parc a depuis renforcé la sécurité et le nombre de gorilles a bondi de 47%). C’est lui qui est resté à ses côtés lorsqu’elle a rendu son dernier souffle.

« Ce fut un privilège de prendre soin d'une créature aussi aimante. C'est la nature douce et l'intelligence de Ndakasi qui m'ont aidé à comprendre le lien entre les humains et les grands singes et pourquoi nous devrions faire tout ce qui est en notre pouvoir pour les protéger », explique André Bauma. « Je suis fier d'avoir appelé Ndakasi mon ami. Je l'aimais comme un enfant et sa personnalité enjouée me faisait sourire à chaque fois que je la côtoyais ».