Un rappeur interrompt son concert pour aider une spectatrice harcelée (vidéo)

BelgaImage
BelgaImage

« Laisse-la tranquille » a-t-il répété plusieurs fois à l’homme. Le rappeur Soso Maness est intervenu pendant l’un de ses concerts le lundi 11 octobre dans les Landes. Il était invité au festival You-F Festival à Narrosse, en France. Alors qu’il était sur scène, il s’est rendu compte que l’une des femmes présente dans la fosse était harcelée depuis quelque temps par un homme.

Le rappeur a alors interrompu son concert pour s’adresser directement à l’homme en lui répétant plusieurs fois : « Laisse-la tranquille, laisse-la tranquille » avant d’ajouter le ton endurci : « Frérot, je te l’ai déjà dit une fois, respecte les femmes, respecte. Je te vois depuis tout à l’heure, fais la fête tranquillement, ok ? ».

La scène de cette intervention a été filmée et partagée sur les réseaux sociaux et a été vue des milliers de fois. Après le concert, Soso Maness a repartagé la vidéo. L’auteur de la vidéo à rajouter un message par la suite sur Twitter : «  Après la scène, la femme est partie à l’écart, elle était un peu sous le choc. Je crois que le mec est parti. Tout le monde disait ’Sortez-le !’. On peut dire beaucoup de choses sur ce rappeur mais tout le monde a apprécié sa réaction, il reste humain  ! ».

Les réactions ont été très positives autour de cette vidéo, mais elles n’effacent pas pour autant les polémiques autour de l’artiste. Il a notamment tenu des propos hostiles envers les forces de l’ordre il y a quelques semaines. Les propos de l’artiste marseillais ont été condamnés par la préfète des Landes, Cécile Bigot-Dekeyzer. Dans un communiqué elle avait dénoncé les « propos très négatifs tenus par le rappeur à l’encontre des policiers » et avait déclaré qu’elle ne se rendrait pas au festival.

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?