Un rappeur interrompt son concert pour aider une spectatrice harcelée (vidéo)

BelgaImage
BelgaImage

« Laisse-la tranquille » a-t-il répété plusieurs fois à l’homme. Le rappeur Soso Maness est intervenu pendant l’un de ses concerts le lundi 11 octobre dans les Landes. Il était invité au festival You-F Festival à Narrosse, en France. Alors qu’il était sur scène, il s’est rendu compte que l’une des femmes présente dans la fosse était harcelée depuis quelque temps par un homme.

Le rappeur a alors interrompu son concert pour s’adresser directement à l’homme en lui répétant plusieurs fois : « Laisse-la tranquille, laisse-la tranquille » avant d’ajouter le ton endurci : « Frérot, je te l’ai déjà dit une fois, respecte les femmes, respecte. Je te vois depuis tout à l’heure, fais la fête tranquillement, ok ? ».

La scène de cette intervention a été filmée et partagée sur les réseaux sociaux et a été vue des milliers de fois. Après le concert, Soso Maness a repartagé la vidéo. L’auteur de la vidéo à rajouter un message par la suite sur Twitter : «  Après la scène, la femme est partie à l’écart, elle était un peu sous le choc. Je crois que le mec est parti. Tout le monde disait ’Sortez-le !’. On peut dire beaucoup de choses sur ce rappeur mais tout le monde a apprécié sa réaction, il reste humain  ! ».

Les réactions ont été très positives autour de cette vidéo, mais elles n’effacent pas pour autant les polémiques autour de l’artiste. Il a notamment tenu des propos hostiles envers les forces de l’ordre il y a quelques semaines. Les propos de l’artiste marseillais ont été condamnés par la préfète des Landes, Cécile Bigot-Dekeyzer. Dans un communiqué elle avait dénoncé les « propos très négatifs tenus par le rappeur à l’encontre des policiers » et avait déclaré qu’elle ne se rendrait pas au festival.

 
  • François Chladiuk (à gauche) en compagnie de Walter Littlemoon venu tout spécialement à Lyon pour l’inauguration de l’expo.

    François Chladiuk, l’ami des Sioux

    Ce Belge possède une exceptionnelle collection de pièces indiennes historiques, exposée actuellement dans un musée de Lyon.

  • La fashion victim porte des vêtements à la mode, même s’ils ne sont pas beaux, accumule souvent de manière compulsive des articles et peut aller au contraire de la saison.

    De la fashion victim au feutre

    Dans un livre aussi dense qu’une garde-robe qui déborde, Martine Magnin et Mathilde de Jamblinne nous parlent chiffons avec passion. Extraits.

  • Face aux témoignage, Éliane Deschamps a toujours nié les accusations d’emprise.

    La gouroue qui voyait la Vierge

    En France, Éliane Deschamps se retrouve devant la justice pour abus de faiblesse. Elle a martyrisé les adeptes du groupe « Amour et miséricorde ».