Jarry quitte TF1 pour France 2

belgaimage-158034660-full
BelgaImage

C’est une véritable surprise : Jarry, ou Anthony Lambert de son vrai nom, va quitter TF1 pour partir sur France 2. C’est Le Parisien qui révèle l’information qui sonne comme un coup de tonnerre dans le paysage audiovisuel français (PAF). Jarry était en effet extrêmement présent et populaire sur la chaîne privée. Mais France 2 a sorti l’artillerie lourde pour le convaincre de changer de camp, ce qui a fini par marcher.

Un tremplin pour le cinéma ?

Comme l’explique Jarry au Parisien, France Télévisions lui a « proposé une belle offre artistique ». « La direction de France 2 m’a dit : ‘On te veut », raconte-t-il. « On a des projets de fictions. Je vais incarner un personnage récurrent. Un père de famille ou même un tueur en série, rien n’est défini. Je veux surprendre, étonner. Il y a trois ans, ils m’avaient déjà approché, tout comme M6. Je leur avais dit non parce qu’ils voulaient uniquement me confier des divertissements. Et pas de fiction. Je veux bien endosser parfois le rôle d’animateur. Je sais chanter, danser. Mais je souhaite surtout jouer. C’est ma priorité ». Il voudrait d’ailleurs s’investir dans le cinéma à plus long terme et dit espérer une percée dans le milieu grâce aux fictions de France 2. « J’aimerais incarner des personnages à contre-emploi comme des tueurs en série, des criminels, un homme violent ou seul. J’aimerais sortir de ma peau pour être complètement un comédien », ajoute-t-il.

Pour autant, il ne veut pas renier son passé sur la première chaîne française. « Avec TF1, je ne déchire pas une page, je la tourne. Je laisse des gens que j’aime énormément. C’est comme si on m’avait demandé de choisir entre ma mère et mon père », dit-il, même s’il précise que tout n’était pas rose lors de son passage sur TF1. « Je n’étais pas en exclusivité avec TF1. Pendant un an, je me suis retrouvé sans rien. Sans la scène à côté, j’avais zéro revenu. J’aurais pu aller chanter des chansons sur le trottoir. Aujourd’hui, France 2 me propose un contrat. Je trouve ça rassurant, s’il se passe quoi que ce soit ».

 
  • François Chladiuk (à gauche) en compagnie de Walter Littlemoon venu tout spécialement à Lyon pour l’inauguration de l’expo.

    François Chladiuk, l’ami des Sioux

    Ce Belge possède une exceptionnelle collection de pièces indiennes historiques, exposée actuellement dans un musée de Lyon.

  • La fashion victim porte des vêtements à la mode, même s’ils ne sont pas beaux, accumule souvent de manière compulsive des articles et peut aller au contraire de la saison.

    De la fashion victim au feutre

    Dans un livre aussi dense qu’une garde-robe qui déborde, Martine Magnin et Mathilde de Jamblinne nous parlent chiffons avec passion. Extraits.

  • Face aux témoignage, Éliane Deschamps a toujours nié les accusations d’emprise.

    La gouroue qui voyait la Vierge

    En France, Éliane Deschamps se retrouve devant la justice pour abus de faiblesse. Elle a martyrisé les adeptes du groupe « Amour et miséricorde ».