Christophe Beaugrand victime d’un raid numérique homophobe

belgaimage-182639677-full
BelgaImage

La semaine dernière, Christophe Beaugrand publiait son livre « Fils à papa(s) » où il raconte notamment la découverte de son homosexualité, son mariage avec son compagnon et surtout la naissance de leur enfant par GPA. Un dernier point qui a provoqué ces derniers jours un déferlement de haine homophobe à son encontre, avec toute une série d’insultes hostiles sur les couples homosexuels. Décidé à ne pas rester sans rien faire, l’animateur a pris la parole pour les dénoncer publiquement.

« Pour combattre ces horribles clichés et ces insultes contre nos familles »

Dans un tweet, Christophe Beaugrand relaie ainsi plusieurs des attaques qu’il a reçues pour donner une idée de la haine que subissent les couples homosexuels qui font appel à la GPA. « Pour ceux qui se demandent ce qu’est un raid numérique, c’est recevoir un flot de messages de cet acabit toute la journée », écrit-il en commentaire. « Mais que les malveillants le sachent, ça me donne encore plus envie de parler! Pour combattre ces horribles clichés et ces insultes contre nos familles ». Parmi les tweets ainsi relayés, on trouve plusieurs comptes liés à l’extrême-droite, notamment avec des soutiens d’Eric Zemmour très actifs sur les réseaux sociaux.

Christophe Beaugrand a en parallèle reçu plusieurs soutiens, notamment de personnalités comme Charlotte Gaccio de « Demain nous appartient ». «  Courage. À la fin c’est l’amour qui gagne !  », a-t-elle commenté. Réponse de l’animateur : « Toujours ».

En France, la GPA (Gestation pour autrui) est une pratique qui ne reste pas autorisée sur le sol national, mais elle est tolérée lorsqu’elle est pratiquée à l’étranger. En Belgique, elle est acceptée sans véritable cadre légal pour l’encadrer, ce qui fait qu’il n’y a pas de protection juridique à ce propos. Idem par exemple aux Pays-Bas et au Luxembourg. Aux Etats-Unis, quelques Etats ont explicitement autorisé cette pratique, soit seulement avec un but altruiste (comme à New York), ou aussi avec un but commercial (dont en Californie). C’est d’ailleurs aux USA que s’est rendu Christophe Beaugrand et son mari pour avoir un enfant. D’autre pays permettent la GPA avec une perspective altruiste, comme le Canada.