Accueil Actu Soirmag

Les Daltons envisagent une trêve avec la police lyonnaise contre un « feat » avec Angèle

Le collectif de rappeur réclame surtout la libération de son leader, condamné à 9 mois de prison.

Temps de lecture: 1 min

Les Daltons, c’est ce collectif de rappeurs surtout connu pour ses rodéos urbains et provocation envers la police, assimilée à Lucky Luke à Lyon, en France. Vendredi par exemple, les membres se vantaient d’avoir interrompu un match d’Europa League entre l’OL et le Sparta Prague. « C’est pour faire parler de nous, on aime ça. C’est le jeu du chat et de la souris avec les policiers », avaient-ils déclaré.

Le but ultime du groupe est en réalité de libérer son leader, Many-GT, condamné au mois d’août dernier à 9 mois de prison. Et pour cela, les Daltons ont finalement décidé de changer de méthode : « Les rodéos sauvages dans les rues piétonnes ça s’arrête. On est désolé, on n’est pas là pour faire peur à la population. On s’y est mal pris. Mais par contre les rodéos sur le périphérique ça ne s’arrêtera pas tant qu’on n’aura pas décidé d’arrêter », annoncent-ils.

Une trêve moyennant deux conditions est par contre envisagée : « La seule chose qu’on demande c’est la libération de Many-GT rapidement parce qu’il a déjà purgé une bonne partie de sa peine, et un ‘feat’ avec Angèle la chanteuse. »

 

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une