Les Daltons envisagent une trêve avec la police lyonnaise contre un « feat » avec Angèle

ipiccy_image(6)
Belgaimage

Les Daltons, c’est ce collectif de rappeurs surtout connu pour ses rodéos urbains et provocation envers la police, assimilée à Lucky Luke à Lyon, en France. Vendredi par exemple, les membres se vantaient d’avoir interrompu un match d’Europa League entre l’OL et le Sparta Prague. « C’est pour faire parler de nous, on aime ça. C’est le jeu du chat et de la souris avec les policiers », avaient-ils déclaré.

Le but ultime du groupe est en réalité de libérer son leader, Many-GT, condamné au mois d’août dernier à 9 mois de prison. Et pour cela, les Daltons ont finalement décidé de changer de méthode : « Les rodéos sauvages dans les rues piétonnes ça s’arrête. On est désolé, on n’est pas là pour faire peur à la population. On s’y est mal pris. Mais par contre les rodéos sur le périphérique ça ne s’arrêtera pas tant qu’on n’aura pas décidé d’arrêter », annoncent-ils.

Une trêve moyennant deux conditions est par contre envisagée : « La seule chose qu’on demande c’est la libération de Many-GT rapidement parce qu’il a déjà purgé une bonne partie de sa peine, et un ‘feat’ avec Angèle la chanteuse. »

 
  • Les traces de la «Belgique nazie»

    L’ombre de Hitler plane toujours sur la Belgique...

    Plus de 75 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, notre pays cache encore des histoires secrètes liées à l’occupation allemande.