Taylor Swift révèle l’histoire secrète de la chanson culte «All Too Well»

Capture d’écran - Instagram
Capture d’écran - Instagram

La chanson culte de Taylor Swift sort en version longue. « All Too Well » est sortie en 2012 dans son album Red et presque dix ans plus tard, le mystère planait encore autour des paroles et d’une version longue. Finalement, l’artiste dévoile aujourd’hui les petits secrets autour de cette chanson d’amour perdu.

La chanteuse sort un nouveau disque Red (Taylor’s Version), agrémenté de dix nouveaux titres et de « All Too Well » en version originale, longue de 10 minutes. La ballade mélancolique de la star est sortie quand elle n’avait que 22 ans. La chanteuse s’est confiée lors de son passage dans l’émission « Good Morning America » : « « All Too Well » a été la plus difficile à écrire de l’album, parce que ça m’a pris beaucoup de temps de filtrer tout ce que je voulais y mettre. Au départ, elle durait une dizaine de minutes, et on ne peut pas mettre une chanson de dix minutes sur un album. J’ai dû la réduire à une histoire qui fonctionne sous la forme d’une chanson ».

La chanson est très rapidement devenue un hymne pour les fans de la chanteuse qui en connaissent les paroles par cœur. Un succès inattendu pour Taylor Swift. « Ce n’était pas un single, il n’y avait pas de clip (…) je n’avais vraiment pas vu ça venir » avait-elle déclaré à Rolling Stone.

Sa relation avec Jake Gyllenhaal

Avant tout, cette chanson est celle de la relation écourtée entre Taylor Swift et Jake Gyllenhaal. Si la star n’a jamais dévoilé les noms de ses ex sur lesquels elle écrit, ses fans ont toutefois percé le secret de cette chanson. Très rapidement, ils ont découvert que l’album s’adressait à l’acteur Jake Gyllenhaal, que la chanteuse a fréquenté quelques mois pendant l’automne 2010.

La chanson, construite autour d’une intrigue écrite comme un livre ressasse les souvenirs de la chanteuse. Elle y évoque sa relation amoureuse et des flash-back de moments heureux avec Jake Gyllenhaal donc, jusqu’au moment fatidique de la rupture. Elle y parle aussi de la difficulté que ce fut de passer au-delà. Taylor Swift joue des comparaisons (« et te voilà qui m’appelle encore pour me briser comme on brise une promesse »), mais utilise aussi certains éléments qui viennent filer son récit comme cette écharpe oubliée dès la première escapade romantique entre les deux amoureux qui finie par être le dernier détail de la chanson : « Mais tu gardes ma vieille écharpe, depuis cette toute première semaine / Parce qu’elle te rappelle l’innocence et qu’elle porte mon odeur ».

Les raisons de la rupture

Dans la version longue, le troisième verset s’attaque à « l’enfer » qu’elle a traversé après sa rupture avec Jake Gyllenhaal, après trois mois de relation. Il semblerait aussi que la raison de leur rupture ait été leur différence d’âge. Le couple avait neuf ans d’écart, la chanteuse avait 20 ans alors que l’acteur en avait déjà 29, (« Tu as dit que si nous avions été plus proches en âge, ça aurait fonctionné »).

Enfin, Taylor Swift se permet une pique à l’intention de son amoureux de l’époque : « Je n’ai jamais été bonne pour raconter les blagues mais en voici une. Je vais devenir plus vieille mais tes amoureuses garderont le même âge que moi » chante-t-elle, impliquant que l’acteur continue de sortir avec des femmes aussi jeunes que Taylor Swift au moment de leur relation. Une chose qui semble se vérifier puisque Jake Gyllenhaal sort actuellement avec Jeanne Cadieu, 25 ans alors que l’acteur en a 40.

Pour cette nouvelle version, Taylor Swift annonce aussi la sortie d’un « court-métrage » qui sortira dans la journée.