Un ostréiculteur se fait voler trois tonnes d’huîtres sur l’île de Ré

BelgaImage
BelgaImage

C’est une très mauvaise nouvelle pour un ostréiculteur de l’île de Ré alors que les fêtes de fin d’année approchent. Franck Moreau, ostréiculteur dans la baie du Fier d’Ars en Charente-Maritime s’est fait voler trois tonnes d’huîtres entre le 22 octobre et le 4 novembre, rapporte le journal Sud-Ouest. Ces pertes importantes représentent près de 20.000 euros. Le procureur Laurent Zuchowicz a confirmé à l’AFP le vol : « Trois cents poches d’huîtres (…) entre le 22 octobre et le 4 novembre. Le ou les auteurs ont pu accéder aux parcs en tracteur ou en bateau » précise-t-il.

Malheureusement, pour les ostréiculteurs, ces vols sont de plus en plus fréquents à mesure que les fêtes de fin d’année approchent, grande période pour la consommation des huîtres. Franck Moreau, l’ostréiculteur assure que d’autres vols ont été commis dans la baie et sur l’île d’Oléron sur la même période

Les bassins sont des cibles de choix, poussant les exploitants à faire appel à la gendarmerie pour surveiller les bassins. Les exploitants investissent aussi de plus en plus dans les nouvelles technologies, notamment dans des traceurs et des drones pour surveiller les productions. Les bassins de Charente-Maritime produisent environ 30.000 tonnes d’huîtres par an, ce qui représente le tiers de la production nationale en huître de consommation.