Orelsan a caché des tickets d’or dans cinq exemplaires de son album (vidéo)

BelgaImage
BelgaImage

Orelsan n’en finit pas avec les annonces autour de son disque sorti vendredi dernier et se la joue « Charlie et la chocolaterie ». Le rappeur vient d’annoncer avoir glissé dans cinq exemplaires de son disque des tickets d’or d’une valeur inestimable pour les fans. Ces tickets sont en fait des billets nominatifs qui permettent à deux personnes d’assister à tous les concerts de l’artiste excepté pour les festivals.

Les fans pourront peut-être, avec beaucoup de chance, tomber sur l’un de ces billets glissé dans Civilisation, son dernier album sorti vendredi 19 novembre. Plus particulièrement, il est possible de les trouver dans les boîtiers de cinq exemplaires de son album puisque l’artiste propose plusieurs variantes de ses albums physiques.

Dans une vidéo, Orelsan dévoile le « jeu » et comment sont réalisé les boîtes où se trouve l’un des billets. Ces derniers peuvent potentiellement se retrouver partout, « ça peut être à Perpignan, en Belgique, en Suisse, au Luxembourg, à Carrefour, Leclerc, sur Amazon » explique le rappeur dans sa vidéo.

Ce n’est pas la seule opération promotionnelle que le rappeur utilise pour son quatrième album. Éditions limitées, albums numérotés et dédicacés, les fans peuvent véritablement partir à la chasse à l’exemplaire unique.

 
  • François Chladiuk (à gauche) en compagnie de Walter Littlemoon venu tout spécialement à Lyon pour l’inauguration de l’expo.

    François Chladiuk, l’ami des Sioux

    Ce Belge possède une exceptionnelle collection de pièces indiennes historiques, exposée actuellement dans un musée de Lyon.

  • La fashion victim porte des vêtements à la mode, même s’ils ne sont pas beaux, accumule souvent de manière compulsive des articles et peut aller au contraire de la saison.

    De la fashion victim au feutre

    Dans un livre aussi dense qu’une garde-robe qui déborde, Martine Magnin et Mathilde de Jamblinne nous parlent chiffons avec passion. Extraits.

  • Face aux témoignage, Éliane Deschamps a toujours nié les accusations d’emprise.

    La gouroue qui voyait la Vierge

    En France, Éliane Deschamps se retrouve devant la justice pour abus de faiblesse. Elle a martyrisé les adeptes du groupe « Amour et miséricorde ».