Accueil Actu Stars

L’ex-femme d’Igor Bogdanoff se confie sur les derniers instants des frères

Invitée par BFM, Amélie de Bourbon-Parme, la femme d’Igor Bogdanoff pendant 20 ans, a révélé les derniers instants de vie des jumeaux et la raison de leur non-vaccination.

Temps de lecture: 2 min

Invitée sur le plateau de BFM TV, l’ex-femme d’Igor Bogdanoff s’est confiée sur les derniers instants de vie de son ex-mari et de son frère, « c’était des êtres merveilleux » raconte Amélie de Bourbon-Parme.

Les jumeaux, décédés à six jours d’intervalle d’une infection au Covid-19, étaient connus pour leur amour de la science et leur travail de vulgarisation de celle-ci. Les frères ayant contracté la maladie à la mi-décembre, ils sont rapidement entrés à l’hôpital. « Les choses se sont dégradées, Igor a survécu à son frère quelques jours, ce qui nous paraissait impensable, ils étaient tellement liés. (…) Et en même temps on a voulu y croire » explique l’ex-femme d’Igor avec qui il a eu deux enfants.

D’après Amélie de Bourbon-Parme, Igor n’a pas su que son frère s’en était allé car il était déjà plongé dans un coma artificiel mais il savait qu’il avait été intubé car les deux frères ne cessaient de s’appeler et de communiquer car ils étaient dans deux chambres séparées. « Ils n’ont pas pu être séparés trop longtemps » a commenté l’ex-épouse en ajoutant que « dans leurs derniers instants, ils étaient très entourés. »

Questionnée sur la non-vaccination des jumeaux, Amélie de Bourbon-Parme a expliqué que ce n’était pas du tout une décision politique mais plutôt un choix personnel lié à leur peur, leur phobie des médecins et des médicaments. L’ex-femme d’Igor ajoute « qu’ils se pensaient intouchables et que des amis proches d’Igor avaient tenté de le convaincre de se faire vacciner », en vain.

Amélie de Bourbon-Parme a précisé que les obsèques des deux frères auraient lieu en même temps, le lundi 10 janvier dans le huitième arrondissement parisien.

Sur le même sujet

Aussi en Stars

Voir plus d'articles

À la Une