Accueil Édito

Un exemple que l’on n’oubliera pas

L’édito de Marc Pasteger.

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef Temps de lecture: 2 min

Si, lorsque les Russes ont envahi l’Ukraine, Jean-Pierre Pernaut avait encore été en mesure de suivre l’actualité, il aurait regretté de ne plus assurer le journal de 13 Heures de TF1. En quittant celui-ci en décembre 2020, il confiait que ce qui lui manquerait le plus, c’était ça : les grands événements couverts en direct. Trouver les bons angles et les bonnes images, avoir le plus de connexions possible pour amener des témoignages et des éclairages exclusifs. Ceux qui se montraient allergiques au « style Pernaut » avaient caricaturé notre confrère à outrance en l’enfermant dans le personnage du papy nostalgique d’une France d’autrefois, préférant mettre à la une les métiers artisanaux, les vieilles pierres et le folklore parfois oublié des régions.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Édito

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs