Accueil Actu Soirmag

Un chercheur américain a découvert l’invasion russe sur Google Maps avant tout le monde (vidéo)

Il se promenait sur l’application lorsqu’il a remarqué un embouteillage important sur la route entre la Russie et l’Ukraine de la nuit du 23 au 24 février.

Temps de lecture: 1 min

Incroyable mais vrai. Jeffrey Lewis, un chercheur américain a découvert l’invasion russe avant tout le monde. Et ce... en se promenant sur Google Maps. La nuit du 23 au 24 février, le chercheur était en train de regarder l’est de l’Ukraine sur l’application lorsqu’il a remarqué une grande ligne rouge, signifiant un embouteillage important, a révélé l’émission Quotidien. En fait, il s’agissait des troupes russes qui s’apprêtaient à envahir l’Ukraine.

Les troupes quittaient donc vers 3 heures du matin la ville de Belgorod dans laquelle une base militaire est stationnée. Désormais, il n’est plus possible de voir le trafic sur les autoroutes russes et ukrainiennes. Google Maps a désactivé cette fonctionnalité dans la région, se rendant compte qu’il peut s’agir d’un atout stratégique pour savoir où se trouvent les militaires.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une