Accueil Édito

La musique adoucit les mœurs

L’édito de Marc Pasteger.

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef Temps de lecture: 2 min

En ces temps de grande incertitude où les informations réconfortantes se font rarissimes, d’aucuns aiment trouver refuge dans la musique. On dit depuis toujours – Platon ou Aristote, selon les sources – qu’elle adoucit les mœurs. En cause : son pouvoir souvent calmant, divertissant, éducatif également. La musique nous emmène ailleurs, nous éloigne de nos angoisses. Certes, on pourra nous objecter que selon la musique choisie, les nerfs ne se trouveront pas nécessairement apaisés… Il s’agit juste d’une question de goût. Où certains trouveront des vertus curatives aux sonates de Chopin ou aux oratorios de Handel, d’autres affirmeront la même chose en ce qui concerne la techno ou le rap. Souvent en avance côté tendances, les Américains montrent qu’en ces périodes de crises, ils se tournent encore davantage vers la musique.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Édito

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs