Accueil Actu Soirmag

La Russie utilise des dauphins pour protéger la base navale de la mer Noire

Des photos satellites récoltées par des analystes américains du Washington Post montrent que la Russie a placé des dauphins entraînés à l’entrée du port stratégique de Sébastopol.

Temps de lecture: 2 min

La base navale de Sébastopol, dans le sud-ouest de la péninsule de Crimée, est un endroit stratégique pour la Russie dans la guerre contre l’Ukraine. Et cette base est protégée par deux dauphins de guerre. C’est en tout cas le constat rapporté par des analystes américains au Washington Post sur la base d’images satellites fournies par la société Maxar Technologies.

Selon les analystes, les dauphins sont utilisés pour détecter, par exemple, les mines et les plongeurs ennemis. Un porte-parole de Maxar confirme que les deux dauphins n’ont été vus dans la ville portuaire que depuis le début de l’invasion russe.

Après l’effondrement de l’URSS, l’Union soviétique a développé un programme de formation pour les dauphins de guerre. La marine ukrainienne avait la main mise sur les cétacés, jusqu’à ce que la Russie les récupère après l’annexion de la Crimée en 2014. Depuis, la Russie aurait visiblement recommencé à dresser les animaux pour en faire des espions.

En avril 2019, des pêcheurs avaient été poursuivis par un béluga, en Norvège. L’animal était équipé d’un harnais sur lequel était inscrite la mention « équipement de Saint-Pétersbourg ». Pour les experts norvégiens, il s’agissait d’un animal entraîné par l’armée russe qui s’était enfui d’un port militaire russe.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une