Accueil Actu Stars

Louane revient sur le décès de ses parents: «Le manque et le vide quand on perd quelqu’un, ne partent pas» (vidéo)

La chanteuse de 25 ans était l’invité de « Sept à Huit » dimanche soir face à Audrey Crespo.

Temps de lecture: 3 min

Voilà 10 ans que Louane est désormais connue du grand public. Elle s’est fait remarquer lors de son passage dans « The Voice ». Puis sa carrière s’est de nouveau envolée après avoir joué dans le film « La Famille Bélier ». Hier soir dans « Sept à Huit », elle était invitée par Audrey Crespo pour revenir sur sa carrière mais aussi sa vie personnelle, marquée par un drame. Louane a perdu ses deux parents à quelques mois d’intervalle. Son père est décédé en 2013 avant la diffusion du passage de Louaen dans « The Voice ». Sa maman a perdu son combat face à la maladie l’année suivante.

La jeune femme reste pourtant positive, et déclare : « Tous les jours, je vis mon rêve de petite fille. Quand j’avais 7 ou 8 ans, je me disais qu’un jour je serais une chanteuse et ce sera mon métier. Je n’y croyais pas vraiment, mais à l’intérieur il y avait une envie tellement forte que ça prenait le dessus ».

Elle annonce également que c’est la chanson qui lui a permis de mieux vivre la disparition de ses parents : « J’ai été très bien entourée, et je me suis beaucoup enfermée dans le travail, parce que j’avais besoin de faire autre chose. Le fait de pouvoir me concentrer sur l’album, partir vite en tournée, ça m’a vachement sauvée », elle ajoute également : « Cela a retardé les choses en termes de deuil évidemment, je pense que j’ai éclaté un peu plus tard, mais sur le moment, ça m’a donné de la force, m’a tenu en place, m’a permis d’avancer ».

Louane est une chanteuse qui souhaite rester assez discrète sur sa vie personnelle, par choix mais également par caractère. Elle a cependant dédié une chanson à « des gens qui ne sont pas sur la Terre » dans « Si t’étais là » : « Qu’est-ce que j’ai à dire de plus là-dessus ? Je ne veux pas faire pleurer dans les chaumières. Je n’ai rien d’autre que le temps, personne n’a rien d’autre que ça ».

Elle confie avoir suivi une thérapie pour gérer son anxiété et assure que c’est « le plus beau soin qu’un humain puisse se faire ». Enfin, elle revient également sur la naissance de sa fille à l’âge de 23 ans : « Le manque et le vide que l’on a quand on perd quelqu’un, particulièrement quelqu’un de proche, il ne part pas. C’est faux. On ne va pas le tasser avec un autre amour, un autre enfant (…) J’ai vachement envie qu’elle ait la force de ma mère et la patience de mon père », conclut-elle.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Stars

Voir plus d'articles

À la Une