Louane, elle aussi harcelée dans le milieu musical: «Ça m'a rendue parfois triste à en mourir» (vidéo)

Louane, elle aussi harcelée dans le milieu musical: «Ça m'a rendue parfois triste à en mourir» (vidéo)
BelgaImage

Ce dimanche 28 février, Louane était sur le plateau de Clique, sur Canal+. A un moment, elle a été amenée à réagir sur le grand sujet du moment : la prise de parole de Pomme au sein du mouvement #MusicToo (qui dénonce le harcèlement sexuel dans le milieu de la musique). Dans son interview à Mediapart, la chanteuse disait avoir été « manipulée, harcelée moralement et sexuellement » entre 15 et 17 ans. Après avoir rediffusé ce témoignage, il a été demandé à Louane comment elle avait perçu cette déclaration. Pour elle, il s’agit d’un acte libérateur, et ce d’autant plus qu’elle-même a été concernée. Et elle le confirme : elles sont loin d’être les seules.

« Sa vérité n’est pas loin de la mienne »

Après avoir précisé que Pomme était une grande amie à elle, Louane commence en disant qu’elle « la rejoint entièrement sur son discours ». Après un petit blanc, elle décide ensuite de se livrer sur son ressenti par rapport au sujet. « C'est drôle parce qu'on en parlait avec mon équipe avant de venir, en se disant 'honnêtement, qui peut dans cette pièce lever la main en disant, dans ce milieu, je n'ai pas vécu de harcèlement ?' Personne. On était cinq. C'est rien... et c'est énorme à la fois », confie-t-elle.

« J’ai vécu des choses similaires à certains moments. On en a beaucoup parlé ensemble, avant même ses témoignages d’aujourd’hui », continue de raconter Louane à propos de Pomme en précisant que « sa vérité n’est pas loin de la mienne ». « Et il y a une chose qu’elle ne dit pas : c’est que ce métier a tendance à nous monter les unes contre les autres. C’est assez difficile à vivre et c’est ridicule parce que cette compétition, à la minute où on se croise et où on se parle, elle n’existe plus ».

Quand il lui est demandé si elle a souffert de cette situation, ou si quelqu’un lui avait fait du mal, Louane répond, après une petite hésitation : « C’est très difficile parce que je pense que je suis quelqu’un d’assez mesuré. Je pense donc que ça m’a apporté des choses extraordinaires et ça m’a rendue parfois triste à en mourir ».

 
  • Les montages financiers des royaux européens

    Plongé jusqu’au cou dans l’affaire Epstein, le prince Andrew a déclenché une nouvelle polémique en Angleterre en créant une très discrète société privée pour assurer la gestion de ses avoirs.

    Familles royales ou grandes familles de la noblesse ou de la haute bourgeoise, elles sont nombreuses à utiliser des constructions juridiques, comme des fondations, pour transmettre et perpétuer leur patrimoine.

  • GELUCK_belgaimage-174625282-full

    Geluck face à ses détracteurs

    Les détracteurs du projet de musée de Philippe Geluck sortent les griffes.

  • Le complexe des serres se découvre de plus loin cette année grâce à une belle promenade dans le parc privé du château.

    Parcours inédit dans les Serres de Laeken

    En raison du corona, une partie du complexe est inaccessible, mais, en échange, les visiteurs peuvent faire une longue promenade dans le parc du château royal ! À découvrir dès le 13 mai.

  • Le fisc peut s’emparer de 80% de la valeur d’un héritage à destination d’un ami ou d’un neveu. Le legs en duo est une solution à envisager à l’heure d’anticiper sa succession.

    Héritage, les règles ont changé

    Pour alléger les droits de succession, il est souvent intéressant d’inclure une association dans ses héritiers. Attention, les règles ont changé ! Explications.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern