Accueil Actu Stars

Monica Lewinsky demande à Beyoncé de modifier les paroles d’une de ses chansons

Après la suppression d’un mot offensant de son album « RENAISSANCE », c’est au tour de Monica Lewinsky de suggérer à la chanteuse de faire de même avec un morceau de 2013 dans lequel son nom apparaît.

Temps de lecture: 2 min

Peu de temps après la sortie du nouvel album studio de Beyoncé « RENAISSANCE », la chanteuse a accepté de changer les paroles de la chanson « HEATED » qui comportait une insulte capacitiste.

Aujourd’hui c’est au tour de l’activiste et personnalité de la télévision Monica Lewinsky de réagir et en suggérant à la chanteuse de retirer son nom des paroles d’une chanson de 2013. Elle a écrit dans un tweet publié ce lundi : « uhmm, tant qu’on y est… #Partition. »

Dans la chanson « Partition », extraite de son cinquième album studio éponyme, Beyonce chante : « Il a arraché tous mes boutons, il a déchiré mon chemisier. Il a Monica Lewinski sur ma robe. »

Monica Lewinsky a en fait eu une liaison dans les années 90 avec le président des États-Unis de l’époque, Bill Clinton, alors qu’elle était stagiaire à la Maison Blanche. Un scandale sexuel qui a fait couler beaucoup d’encre dans les médias et qui a conduit à la destitution de Clinton à la Chambre.

L’activiste avait déjà fait référence aux paroles de Beyoncé dans sa biographie Twitter, se référant à elle-même comme une « muse du rap ». Puis dans une interview avec Vanity Fair en 2014, dans laquelle elle a écrit sur l’affaire pour la première fois en une décennie, en disant : « Merci, Beyoncé, mais je pense que tu voulais dire « Il a ’Bill Clinton » sur ma robe, pas « Monica Lewinsky »… ».

Monica Lewinsky explique qu’elle n’avait pas officiellement contacté Beyoncé et que les représentants de la chanteuse n’avaient fait aucune déclaration sur les paroles jusqu’à présent.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Stars

Voir plus d'articles

À la Une