Accueil Actu Soirmag

«Bande de baltringues»: une députée LFI s’en prend violemment à ses détracteurs

La députée française Nadège Abomangoli n’a pas apprécié les critiques sous l’un de ses tweets, et y a réagi violemment.

Temps de lecture: 2 min

Le 15 août, les Caravanes Populaires de la France insoumise étaient de passage à Bordeaux, dans le but d’attirer de nouveaux sympathisants. La députée LFI Nadège Abomangoli, en vacances dans le coin, a rejoint le groupe de militants durant l’après-midi.

Sur Twitter, elle a posté quelques photos de l’action. Des utilisateurs du réseau social ont alors critiqué le rassemblement, se moquant du peu de personnes présentes sur les photos et s’en prenant aux membres et militants de LFI.

Des réactions qui n’ont pas plu à Nadège Abomangoli. Repartageant son premier tweet, elle a ajouté un commentaire virulent : « Aux fachos qui viennent en commentaire insulter. Dans la mesure où toutes nos actions, en campagne ou non sont publiques, osez venir un peu, ça vous fera du militantisme. On n’a pas peur de vous, bande de baltringues ».

Des propos qui ont rapidement fait polémique, les internautes les jugeant notamment « indignes d’une députée » et incitant à la violence. « Triste vocabulaire pour une députée », « en invectivant et insultant vos opposants vous vous mettez à leur niveau et vous vous décrédibilisez complètement », lit-on entre autres en réponse au message de Nadège Abomangoli.

La France insoumise n’a pas réagi.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une