Accueil Actu Télé

Les cinq séquences marquantes du «Late Show» d’Alain Chabat (vidéos)

Alain Chabat est revenu sur le devant de la scène avec son « Late Show ». Un pari plus ou moins réussi qui a tout de même su insuffler des trouvailles intéressantes.

Temps de lecture: 3 min

Durant 10 émissions, Alain Chabat était de retour avec un « Late Show » diffusé sur TF1. L’ancien Nul a invité de nombreux invités et amis sur son plateau, en deuxième partie de soirée. En se servant de son humour et de sa créativité, l’acteur et réalisateur a réussi à réadapter un objet télévisuel bien connu aux États-Unis, pour le refaire à sa sauce. Proche et différent à la fois du « Burger Quiz », l’animateur pour un temps du « Late Show », a présenté des trouvailles amusantes.

Nonchalance, humour absurde et invités bien choisis, Alain Chabat a réussi son coup sur le plan de la bonne ambiance, un peu moins du côté des audiences avec une moyenne de seulement un million de téléspectateurs par soirée, allant jusqu’à 2,1 millions le 22 novembre.

La QQDM

S’il y a bien un jeu qui a marqué les téléspectateurs, ce fut la « QQDM ». Lors de la première émission, Alain Chabat recevait Jean Dujardin. L’animateur lui a alors proposé de répondre à une « QQDM », à comprendre : « Quelle question de merde ». Après une roulette russe complètement truquée, Jean Dujardin s’est retrouvé face à une question tirée d’une archive de Michel Drucker : « Vous ressentez souvent dans votre vie de star, le besoin de rencontrer des gens normaux ? ». Une séquence à retrouver ici.

« C’est une bonne situation ça, acteur de théâtre ? »

Une grande partie de l’humour de ce « Late Show » s’est aussi construit autour de relations entre Alain Chabat et ses invités. Avec une connivence certaine, des scènes hilarantes et préparée, sont nées, notamment lorsqu’Édouard Baer était invité sur le plateau. Alain Chabat maîtrise la gêne quand il est oublié par l’acteur, ou encore quand une mouche vient perturber le passage de Léa Drucker ou enfin pendant l’interview avec Jean Dujardin ne fonctionne pas.

« CNews ou c’est faux ? »

Alain Chabat s’est également amusé à se moquer d’autres chaînes et émissions pendant le « Late Show ». Avec son minijeu « CNews ou c’est faux ? », l’acteur s’amuse des titres de débats lancés sur « CNews », épinglant la ligne éditoriale de la chaîne. Une compilation à retrouver dans le zapping de Vu, (à partir de 4min dans la vidéo).

Humour absurde

Dans sa lancée, Alain Chabat ne s’est pas retenu de faire de l’humour absurde et de manier le mot, ou plutôt les questions incompréhensible. Sur le sujet de l’écologie, face à Alice Belaïdi, Alain Chabat lui a posé une question très alambiquée qui commence par « lequel de ses acronymes représentent des plates-formes interdisciplinaires… ». En guise de réponse, l’animateur propose quatre acronymes, tous plus grossiers les uns que les autres. Un humour gras qui a tout de même trouvé son public.

Des tacles bien sentis

Alain Chabat avait annoncé qu’il ne traiterait pas de l’actualité chaude durant son « Late Show ». C’est en partie faux puisqu’il a décidé de partager un spot de sensibilisation parodique, taclant le Qatar. La vidéo parle du réchauffement climatique et du destin des ours polaires, confronté à la hausse des températures, avec la voix de Laurent Lafitte.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Télé

Voir plus d'articles

À la Une