Accueil Argent

Bois: gare aux arnaques en ligne

Le prix des bûches a été multiplié par deux, celui des pellets par trois. De faux sites attirent des victimes avec des promotions.

Rédacteur en chef Temps de lecture: 3 min
Add more

Comme tous les combustibles, le prix du bois de chauffage a fortement augmenté ces derniers mois. Pour avoir une idée, en 2020, le prix d’un stère de bois (1 m3 de bûches de 1 m de long) coûtait entre 50 et 80 euros en fonction de l’essence d’arbre, du niveau d’humidité (du chêne ou du hêtre, de meilleur rendement, bien sec, coûte plus cher). Aujourd’hui, ce prix a doublé. Selon Valbiom, le prix moyen d’un stère de bois en Wallonie était à la mi-novembre de 144 euros. Et ce prix cache de profondes disparités régionales : acheter son bois en Ardenne reste plus abordable, alors que faire livrer des bûches à Bruxelles est devenu quasi impayable. La tentation est grande de chercher des fournisseurs moins chers et de se tourner vers des sites de vente en ligne. Attention, danger ! Le SPF Économie reçoit depuis cet automne une centaine de plaintes par mois concernant de faux sites de vente en ligne de produits du bois (bois de chauffage mais aussi pellets, dont le prix a, lui, été multiplié par trois depuis la crise). La technique des arnaqueurs est toujours la même : mettre en ligne un joli site, parfois en utilisant les coordonnées et le nom d’un vrai marchand pour se dissimuler, proposer des tarifs très attractifs, empocher l’argent des commandes mais ne rien livrer… En moyenne, les victimes ont perdu 750 euros, mais l’une d’entre elles a indiqué avoir été escroquée de 2.972 euros !

L’Inspection économique a lancé des enquêtes. Elle a pu identifier un certain nombre de sites frauduleux. Une bonne partie de ces sites ont été bloqués, mais certains sont toujours actifs, nous l’avons vérifié. Et tout indique que d’autres sites bidon existent toujours. Voici en tout cas les 10 sites dénoncés par le SPF Économie et à fuir : hiverenergieplus.com, a-boisdechauffage.fr, bois-ecologique.com, vogelexpress.com, boispourchauffage.com, chauffageenergie.com, lespelletsresineux.com, pellet-stock.com, trophaxbrande.com et kleineprijs.com.

Le SPF Économie donne également des conseils pour repérer des sites dangereux. En voici trois :

1. Vérifiez l’identité du vendeur : qui se cache derrière le site de vente ? Chaque commerçant est tenu de renseigner clairement sur son site internet les coordonnées indispensables (comme le nom de l’entreprise, l’adresse physique, l’adresse mail et le numéro d’entreprise).

2. Faites attention aux offres beaucoup trop alléchantes, aux prix anormalement bas. Si c’est trop beau, c’est que c’est faux…

3. Prenez garde à divers signaux d’alerte : méfiance si l’URL ne débute pas par https, si le site internet vous demande des données bancaires ou un code PIN, regorge de fautes d’orthographe ou de photos peu professionnelles ou vous demande de payer par transfert international…

Si vous avez été victime d’un site frauduleux, signalez-le au SPF Économie. Si vous avez effectué un paiement et perdu de l’argent, prenez contact le plus rapidement possible avec votre banque et déposez plainte auprès de la police locale.

Notre sélection vidéo

Aussi en Argent

Voir plus d'articles

À la Une