Accueil Jacques Pradel raconte

L’ogre de Santa Cruz (2/2)

Suite et fin de la traque d’Ed Kemper, le « surdoué » du crime, un sadique doté d’un Q.I. de 145 !

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 7 min

On l'a vu la semaine dernière, Edmund Kemper est l’un des pires tueurs en série américains. Accusé de 10 meurtres, dont celui de sa propre mère, mais aussi de ceux de ses grands-parents paternels à l’âge de 15 ans et demi, il reste une « anomalie » dans l’histoire criminelle américaine avec son quotient intellectuel de 145.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Jacques Pradel raconte

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs