Accueil Actu Soirmag

Le Youtubeur Alan FoodChallenge avoue réaliser des vidéos truquées en mangeant 16 kg de nourriture

Le Youtubeur voulait répondre aux nombreuses accusations de triches en prouvant qu’il pouvait manger 16 kg de nourriture en une fois. Il n’est finalement pas arrivé au bout et a avoué réaliser des vidéos truquées.

Temps de lecture: 2 min

Alan FoodChallenge s’est lancé dans un défi qu’il n’a pas su relevé. Le Youtubeur, connu pour manger de grandes quantités de nourriture en vidéo, a été accusé de tricherie, notamment par Theo Malvini, un autre créateur de contenu de la plateforme. En effet, ce dernier a révélé le pot au rose en accusant Alan FoodChallenge de ne pas être honnête dans la réalisation de ses défis culinaires. Alan recracherait discrètement ce qu’il semble ingurgiter et cache le tout au montage.

Sur les réseaux sociaux, ces accusations ont été relayées en masse et les internautes veulent connaître la vérité. Afin de faire taire les rumeurs, Alan FoodChallenge a donc décidé de réaliser une vidéo en direct sur Twich ce dimanche dans lequel il mange cinq « gigatacos », soit 16 kilos de nourriture.

Plusieurs milliers de personnes se sont connectées sur le « live ». Après un gigatacos et demi, Alan a finalement abandonné son défi : « Bon, je vais vous décevoir, je vais arrêter là. » Dans le même temps, il avoue avoir effectivement réalisé des vidéos truquées. Il confie : « Sur 450 vidéos YouTube, je vais être franc avec vous, il y en a trois de fakes. » « Je pense que vous le savez, c’est un truc impossible à faire, qui est immense, qui pèse 16 kg (…) donc la vidéo cinq gigatacos, en effet, il y a eu une coupure sur deux jours : j’ai commencé le soir et j’ai fini le lendemain », avoue-t-il enfin.

À lire aussi : Charles III se lance sur Youtube (vidéo)

Réalisée il y a six mois, le Youtubeur donne aussi les coulisses de la vidéo à la base des révélations : « J’avais fait une vidéo dans laquelle j’avais été malade en plein tournage. Pour le coup, comme ça avait été un placement de produit (…) j’avais été obligé de faire la vidéo et tricher un peu. »

Retrouvez plus d’actualités sur www.soirmag.be et sur Facebook.

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une