Accueil Édito

Trump, élu depuis une prison?

L’édito de Benoît Franchimont.

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef Temps de lecture: 2 min

La Constitution américaine permet à chacun de détenir des armes. Elle n’interdit pas non plus à un criminel condamné de devenir Président… Et Donald Trump compte bien en profiter ! Malgré ses casseroles (toute une batterie désormais), il n’a jamais semblé aussi près de l’emporter lors de la prochaine élection présidentielle. Candidat imbattable des Républicains, il damerait le pion à Joe Biden, qui se représentera en novembre 2024, malgré ses 82 ans à ce moment-là (Trump en aura 78). La semaine dernière, Trump a été inculpé dans l’affaire la plus grave : ses tentatives d’inverser les résultats de l’élection présidentielle de 2020, qualifiées de « projet criminel » par le procureur fédéral Jack Smith. Le paroxysme avait été atteint avec l’assaut du Capitole par les partisans du président battu, galvanisés par les déclarations de celui-ci.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Édito

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs