Accueil Édito

Enterré avec votre chien?

L’édito de Benoît Franchimont.

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef Temps de lecture: 2 min

En cette période de Toussaint, ayons une pensée pour tous ceux qui nous ont quittés. Souvent trop tôt. Entretenir le souvenir, en allant ou non se recueillir au cimetière, est important. Au travers de ces pensées, nos chers disparus vivent toujours. Ce n’est finalement que quand la mémoire d’une personne n’est plus entretenue que celle-ci disparaît réellement.

Nous publions cette semaine les images de tombes de personnalités, dont le souvenir est clairement toujours présent, même des décennies après leur départ. Comme pour des milliers d’anonymes, heureusement. Un autre élément attire notre attention en ce moment de Toussaint : la volonté des autorités wallonnes de permettre aux citoyens d’être enterrés avec leur animal de compagnie. Une idée qui paraîtra saugrenue à certains et totalement justifiée à d’autres. La pratique est déjà visiblement tolérée par endroits.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Édito

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs