Accueil Auto - moto

Essai de la Suzuki 2024: le réveil des Nippons

La marque japonaise revient en force. Après avoir dévoilé une nouvelle Hayabusa, plusieurs V-Strom repensées et le tout nouveau roadster GSX-8S, Suzuki a profité du salon de Milan pour dévoiler le GSX-S1000 GX et la GSX-8R.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

D’abord, on vous aide à vous y retrouver : Une V-Strom, c’est un trail typé aventure. La GSX-S1000GT, c’est une sport-tourer. Et la GSX-S1000GX, c’est un cross-over entre les deux précédentes. En somme, la GX récupère le bloc-moteur de la GT, un 4 cylindres en ligne de 152 ch et 106 Nm de couple, mais propose une position plus droite et mieux protégée du vent. Ça fleure bon le tourisme engagé ! La belle japonaise signe aussi l’arrivée des suspensions électroniques Showa chez Suzuki. Une centrale inertielle à 6 axes passe son temps à adapter les suspensions pour assurer une assiette idéale constante. Trois réglages de précharge sont disponibles pour s’adapter au pilote seul, accompagné ou non et avec ou sans valise. Et puis, permettez-moi ce langage : quelle gueule ! Son prix devrait tourner autour des 17.000 €.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Auto - moto

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs