Podium européen du plaisir féminin

Podium européen du plaisir féminin

Les Françaises ? Les Italiennes ? Les Hollandaises ? Les Espagnoles ? Les Allemandes ? Les Anglaises ? Quelles sont les Européennes les plus épanouies sexuellement ? À la demande du réseau social Camgirls-Wanted, l’institut de sondage français Ifop vient de réaliser une vaste étude (*) auprès de 6.000 femmes venant de six pays européens – la France, l’Italie, les Pays-Bas, l’Espagne, l’Allemagne et la Grande Bretagne – afin de connaître leurs degrés de satisfactions sexuelle et émotionnelle ainsi que leurs pratiques sexuelles, le nombre de leurs partenaires et la fréquence de leurs rapports. Il en ressort que ce sont les Hollandaises qui sont les plus heureuses au lit ! Elles occupent la tête du classement avec 38 % de femmes se déclarant non pas satisfaites mais très satisfaites de leur vie sexuelle actuelle, suivies par les Allemandes (35 %) et les Anglaises (35 %). Les Françaises ont quant à elles, la palme de l’insatisfaction puisque 31 % des femmes se disent insatisfaites…

Mais pourquoi diable les Hollandaises sont-elles ainsi en tête du classement ? D’autres questions du sondage peuvent donner des éléments de réponse. Quand on leur demande si elles sont épanouies dans leur vie amoureuse, elles sont 49 % à répondre par l’affirmative - c’est le plus haut taux du sondage - suivies par les Allemandes (43 %) et les Italiennes (41 %). Or on sait combien la satisfaction au lit est portée par la qualité de la relation avec le conjoint. Sentiments amoureux, liens stables et plaisirs sexuels nouent des alliances aussi fortes que subtiles. L’enquête de l’Ifop confirme ces jeux d’influences entre sexe et sentiments ; les Hollandaises ayant la double palme de la satisfaction sexuelle et amoureuse !

Mais un autre élément du sondage est intéressant. Nos voisines occupent aussi la première place du podium dans nombre de pratiques sexuelles, puisqu’elles sont 90 % à avoir déjà léché et sucé leur partenaire, 84 % à avoir fait le « 69 », 60 % à avoir vécu une éjaculation dans la bouche, 25 % à avaler régulièrement le sperme, 38 % à avoir connu une éjaculation faciale…On arrête là le détail de leurs prestations mais les Hollandaises se montrent ainsi aussi épanouies que libérées. No taboo sur ce qu’il faut faire ou ne pas faire dans l’intimité et le bien-être est au rendez-vous. L’histoire a montré combien la satisfaction sexuelle peut être entravée par une société rigoriste comme par une éducation familiale qui voit négativement la sexualité. Et justement, les Hollandaises vivent dans un pays qui s’est libéré des diktats religieux et anciens vis-à-vis de la sexualité. Les Pays-Bas ont fait leur révolution sexuelle dans les années soixante et ils se montrent avant-gardistes en matière d’éducation sexuelle. Dès la maternelle, les enfants ont des cours pendant lesquels les professeurs répondent à leurs questions afin d’instaurer un dialogue autour du sexe et de le désacraliser. Le sexe devient un élément de la vie. Tout simplement. À l’adolescence, les cours intègrent bien évidemment les notions de contraception et d’avortement mais aussi les relations amoureuses, le premier rendez-vous, les agressions et le consentement. Devenues adultes, les femmes sont ainsi informées sur toutes les questions liées à l’intimité sexuelle et ne sont pas enfermées dans des rôles, ni conditionnées à aimer ou ne pas aimer certains actes sexuels. De quoi profiter pleinement des relations avec leur partenaire. Maintes études ont établi que la satisfaction sexuelle est liée à une certaine créativité. La monotonie et la répétition du même tuent le désir et la satisfaction. Le sexe s’il est pratiqué de la même façon aux mêmes moments et mêmes endroits, lasse les amants les plus passionnés. L’épanouissement se nourrit de la créativité, comme du plaisir que l’on a lors de ces rapports, des orgasmes ressentis et encore de la communication autour de l’intimité.

(*) Étude Ifop pour CamGirls – Wanted réalisée par internet du 6 au 9 juin 2018 auprès d’un échantillon national de 6 029 femmes, représentatif de la population féminine âgée de 18 ans et plus de France, Italie, Espagne, Allemagne, Pays-Bas et Royaume-Uni .

 
  • Vaticangate: les ennemis du pape

    BelgaImage

    Des ultraconservateurs ont déclaré la guerre à François et œuvrent en coulisses pour manipuler le choix de son futur successeur…

Signé duBus
Signé Stéphane Bern