Plongeon impressionnant pour un adepte du parkour (vidéo)

DR
DR

Un adepte du parkour (discipline sportive consistant à franchir successivement des obstacles urbains ou naturels) a réalisé une vidéo très impressionnante il y a quelques jours à Bâle en Suisse. On peut en effet voir Toby Segar traverser une route en courant, prendre appui sur un mur avec ses mains pour ensuite survoler la largeur du quai, avant de finir dans les eaux du Rhin avec une pirouette. Une acrobatie déjà très dangereuse à la base, mais en plus cette partie du fleuve est interdite à la baignade à cause du passage des bateaux.

Si cette prouesse impressionne, elle agace aussi les internautes. « Ça aurait pu mal se terminer de mille et une façons différentes », s'exclame l’un d’entre eux. « S'il se rate, il ne nous manquera pas. Les gens sont de plus en plus stupides... Qu'ont-ils à prouver? Tout ça pour des likes sur les réseaux sociaux...» peut-on également lire.

Mais le casse-cou n’en est pas à son coup d’essai. Toby Segar est en effet un spécialiste du parkour et il a également été trois fois finaliste de l’édition britannique de « Ninja Warrior ». Il est donc connu pour ses cascades. Depuis que la vidéo tournée à Bâle a été postée, elle fait le buzz sur les réseaux sociaux.

Sur le même sujet
Suisse
 
  • Belgaimage

    Les règles de la légitime défense

    De plus en plus de Belges ont une arme à la maison. Mais quand peut-on l’utiliser pour se défendre ? Un point après le drame de Ferrières.

  • Le rover européen ExoMars foulera le sol martien au printemps 2021, comme ici sur cette vue d’artiste.

    2020: objectif Mars!

    Un rover américain et un rover européen décolleront cet été à destination de la Planète Rouge. Leur mission très ambitieuse: trouver des traces de vie extraterrestre.

  • Inutile pour les seniors de se lancer dans des activités pointues
: mieux vaut opter pour une musculation adaptée à son état général.

    Il n’y a pas d’âge pour se muscler

    Une étude britannique a démontré qu’en matière de musculation, il n’était jamais trop tard pour s’y mettre. Même à plus de 70 ans, les résultats sont bien plus rapides qu’on ne le croit ! Les explications d’un spécialiste en médecine sportive.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern