Accueil À table

Fricadelle ou fricandelle?

L’histoire à table de la semaine.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 2 min

Depuis des lustres, les adeptes de « finger food » se fritent sur la question : dit-on « fricadelle » ou « fricandelle » ? Si, dans votre entourage, Michel est adepte du 1er terme, Nicolas soutiendra mordicus le 2e  ! Qui a raison ? Si l’on en croit le Hollandais François Halma, qui était un peu une huile en Europe en matière de lexicographie, cette « viande de veau avec des œufs et du pain » se définit par « frickedel ». Un siècle et demi plus tard, le « Dictionnaire universel de cuisine pratique » du Suisse Joseph Favre (1894) emploie le terme « fricadelle » pour désigner cette « boulette de viande hachée » propre à la cuisine belge. Notons qu’à Gand par exemple, on parlera de « fricandon » pour définir le « pain de viande ». C’est peut-être de là que vient la collision avec le terme « fricandelle ». La recette pourrait remonter… aux Croisades.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en À table

À tester: curry 100% blette

Recette à retrouver dans le livre « Le B.A-BA de la cuisine zéro déchet », par Christine Legeret, éd. Marabout, 112 p., 7,90 €.

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs