Accueil Actu Soirmag

Jupiter, le lion câlin en danger de mort, mobilise l’armée colombienne pour sa survie (vidéo)

Celui-ci a été retrouvé dépéri par la femme qui s’était occupée de lui par le passé. Après l’avoir vu dans un tel état, celle qui le considère comme son « fils » a appelé à l’aide pour qu’il ait une chance de survivre.

Temps de lecture: 3 min

C’est une histoire déchirante que celle de ce félin d’une vingtaine d’années. Après un parcours de vie loin d’être un long fleuve tranquille, le lion Jupiter a été retrouvé dans un « état critique » dans un enclos de Córdoba, en Colombie, par son ancienne maîtresse. Celle-ci a lancé l’alerte afin que le lion, qui est passé de 250 à 90 kilos, survive. Le ministère de la Défense a mis à disposition un avion pour l’emmener dans un endroit où il pourra être pris en charge.

Un parcours difficile

Cet épisode est le dernier d’une série de mésaventures pour Jupiter. Celui-ci est d’abord né dans un cirque. Déjà en danger à trois mois, il a été recueilli par Ana Julia Torres. Cette enseignante de près de 60 ans s’est ensuite occupée de lui au refuge de l’hôpital de la Villa Corena, dans la ville colombienne de Cali. C’est là que les deux nouveaux amis ont créé un lien fort qui fait que, encore aujourd’hui, le félin adore faire des câlins à celle qu’il a presque toujours connu.

La vie de Jupiter bascule de nouveau en avril 2019. Le refuge dans lequel il vit est alors contrôlé par les autorités environnementales. Ces dernières constatent que certains animaux ont des signes de maltraitance et qu’ils n’ont même pas de permis leur permettant d’être là. De ce fait, Jupiter a été envoyé au zoo de Los Caimanes, près de Córdoba, puis dans un lieu à proximité par les autorités régionales.

Lorsqu’Ana Julia Torres lui rend visite il y a quelques jours, elle l’a retrouvé dans un état déplorable. Toujours aussi affectueux, il ne se nourrit cependant plus. Son cas a été relayé par les réseaux sociaux qui ont permis de mobiliser la population pour le sauver. C’est ce qui a poussé le gouvernement colombien à réagir. Il est alors prévu que Jupiter revienne à Cali et qu’un espace « approprié » lui soit aménagé.

Un cas loin d’être isolé

« Cet animal n'aurait jamais dû partir ou être maltraité. Ils n'ont pas prodigué les soins qui s’imposaient et, bien sûr, cette circonstance représente presque sa mort », s’indigne le maire de Cali. Une enquête est en cours pour déterminer la teneur des mauvais traitements que Jupiter aurait reçus, ce qui peut représenter une amende de 12.000 dollars.

En 2016, une grande opération à travers l’Amérique du Sud avait été menée pour sauver 33 lions. Ceux-ci avaient été maltraités par des cirques, notamment en Colombie et au Pérou. L’ONG « Animal Defenders International » était alors intervenue pour que les cirques en question les laissent partir. Ceux-ci avaient notamment des griffes et des dents arrachées. Certains ont finalement été transférés en Afrique du Sud.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une