«The Barefoot Emperor» : le film où le roi des Belges devient Empereur de l’Europe malgré lui (vidéo)

«The Barefoot Emperor» : le film où le roi des Belges devient Empereur de l’Europe malgré lui (vidéo)
Capture d’écran Youtube

Imaginez un monde où la Belgique vient d’exploser à cause des tensions communautaires. Pire : juste après ce tragique épisode, l’Europe entière sombre dans le chaos. Alors que le roi des Belges vient de perdre son titre, celui-ci est récupéré, contre son gré, par une organisation nationaliste dénommée Nova Europa et voulant le proclamer Empereur de l’Europe. C’est l’étrange histoire de « The Barefoot Emperor ». Le film, qui a déjà participé à de nombreux festivals, est sur le point de sortir en salles. Il était même en avant-première à Mons hier.

Une histoire à la fois tragique et comique

Ce long-métrage est en réalité la suite d’un autre film : « King of the Belgians ». Dans celui-ci, le roi des Belges, Nicolas III, est de passage à Istanbul lorsqu’il apprend que son pays est sur le point de partir en morceaux. En toute discrétion, le roi quitte l’ancienne capitale ottomane mais c’est trop tard. A peine arrivé dans les Balkans que le drame s’est déroulé.

Dans « The Barefoot Emperor », le roi est alors à Sarajevo lorsqu’il est blessé à l’oreille. Transporté sur une île croate où se situe l’ancienne résidence de Tito, il est ensuite pris en otage par la suite des événements jusqu’à devenir Empereur de l’Europe. Mais décidé à prendre son destin en main, il ne va pas se laisser faire pour autant.

Parmi les festivals auxquels il a participé, le film a été projeté à celui de Toronto en 2019 ou encore de Rotterdam en janvier dernier. Le grand public pourra en profiter dans les salles sombres belges à partir du 4 mars 2020.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern