TF1, France Télévisions, RTL : les grands médias prennent des mesures contre le coronavirus

TF1, France Télévisions, RTL : les grands médias prennent des mesures contre le coronavirus
BelgaImage

Ce n’est pas le premier endroit auquel on pense quand on parle des conséquences du coronavirus. Pourtant, les médias français sont eux aussi exposés à l’épidémie. S’il n’est pas question d’émissions totalement annulées, plusieurs mettent en place un dispositif particulier par rapport au public. D’une chaîne à une autre, les stratégies de sécurité sanitaire sont quelque peu différentes et adaptées à la situation.

Du filtrage du public au gel hydroalcoolique

Évidemment, une des premières concernées est la plus importante chaîne de télévision de France, TF1. C’est « Le Parisien » qui a mené l’enquête sur ce front. Pour éviter d’accueillir sur les plateaux de télévision des personnes venues potentiellement de zones contaminées, les organisateurs ont eu une idée originale. Par exemple, avec « Téléfoot », les licenciés de clubs de football ont été invités à assister au tournage de l’émission. Pour « C’est Canteloup », le public était non seulement réduit à une douzaine de personnes mais également composé que de salariés de la première chaîne, ce qui n’est pas vraiment du goût du producteur de l’humoriste, Jean-Marc Dumontet : « Même s’il vaut mieux être trop prudent que pas assez, il ne faut pas céder à la psychose. C’est un signal qui ne correspond pas à une réalité […] Nicolas a besoin de rires, mais un salarié de TF1 qui doit rendre un PowerPoint n’est pas aussi rieur qu’une personne qui a pris un jour pour assister au tournage », constate-il.

France Télévisions est en ce sens moins regardant. Le public n’est pas composé de personnes précises mais un contrôle est tout de même instauré. Les producteurs ont donc pour ordre de ne pas laisser passer ceux qui viendraient de zones considérées comme étant « à risque ». Quant à RTL pour « Les Grosses Têtes » et TMC pour « Quotidien », une autre tactique a été adoptée. « Puremedias » révèle ainsi que leurs équipes ont acheté des quantités suffisantes de gel hydroalcoolique pour en distribuer à tout le public.

Concernant les autres médias, aucune mesure supplémentaire n’a encore été relevée. Il faudra voir aussi, avec l’arrivée plus récente du coronavirus en Belgique, si ce même phénomène touchera aussi les chaînes de télévision et de radio belges ou pas.

 
  • Face au coronavirus, soutenons nos héros

    Le personnel médical est mobilisé pour faire face à la pandémie : ici un transfert de patient à l’hôpital liégeois MontLégia.

    Des centaines de personnes, dans les hôpitaux et ailleurs, se mobilisent pour vaincre l’épidémie qui frappe notre pays. Envoyez-leur vos messages de soutien via votre magazine.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern