Covid-19: après ce soir, la diffusion de «Profilage» sera arrêtée

Covid-19: après ce soir, la diffusion de «Profilage» sera arrêtée
RTBF-TF1

Le coronavirus n’arrête pas de tourmenter la télévision. Aujourd’hui, il semble que ce soit à nouveau TF1 qui trinque. La première chaîne française vient de prendre une mesure qui devrait laisser près de cinq millions de téléspectateurs pantois. La série « Profilage », diffusée chaque jeudi pour sa dixième saison, a purement et simplement été suspendue, et tant pis si cela mécontente certains.

Quid du motif ?

Le quatrième épisode, diffusé ce jeudi 26 mars, sera donc le dernier avant une longue période d’arrêt. Pas de nouveau volet de prévu donc pour le 2 avril. A la place, TF1 mise sur la diffusion de « Mais où est donc passée la septième compagnie ». Les deux jeudis suivants, les suites de ce dernier seront diffusées avec « On a retrouvé la septième compagnie » puis « La septième compagnie au clair de lune ».

Le retour de « Profilage » n’est donc pas prévu avant le 23 avril, grand minimum. Mais même à ce moment-là, il n’est pas sûr du tout que les téléspectateurs pourront revoir Philippe Bas et Shy’m sur leurs écrans.

Quant au motif de ce report, TF1 se terre dans le silence. La série arrive pourtant à rassembler un large public pour sa dixième saison. Elle n’a plus eu une si grande audience depuis 2016 ! L’influence du coronavirus sur les programmes de la chaîne est évidemment suspectée d’être derrière cette décision. Ce ne serait d’ailleurs pas une exception. Un autre grand rendez-vous de TF1 par exemple, « The Voice », est également impacté. Depuis le 21 mars, la diffusion des « battles » est ainsi coupée en deux afin d’arriver moins rapidement aux directs pour lesquels l’émission aurait besoin de la présence d’un public. Pour rappel, le 19 mars dernier, la série « Profilage » avait déjà été réduite à un épisode inédit par soirée, comme pour « Les bracelets rouges ».

 
  • Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel ort vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

  • Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • William Leymergie publie son premier roman

    Aujourd’hui présentateur de «William à midi» sur C8, William Leymergie publie également sonpremier roman.

    Actuel journaliste-animateur de C8, William Leymergie, qui fut longtemps l’âme de « Télématin » (France 2), surprend en nous emmenant sur un terrain où on ne l’attendait pas. Un roman de caape, d’épée et d’amour.