Covid-19 : des centaines de films gratuits durant le confinement

Films
Capture d’écran

La question est sur toutes les lèvres : que faire quand on est bloqué chez soi à cause du confinement ? Evidemment, la réponse est bien souvent de regarder la télévision, et les plateformes comme Netflix ou Disney+ se font un plaisir de proposer leurs abonnements payants. Mais pourquoi payer quand on peut avoir des catalogues de films gratuits ? C’est possible grâce à quelques sites qui misent sur une offre originale pour attirer un client ultra-disponible.

Déjà plusieurs catalogues disponibles… voire encore plus ?

Le premier exemple vient de la plateforme Rakuten (« optimiste » en japonais). Ce service de streaming à la demande, comparable à Netflix, s’inscrit dans cette perspective. Depuis quelques jours, le site propose une centaine de films que l’on peut regarder gratuitement, à condition de voir quelques publicités. On y trouve autant des films de drame, d’action, des comédies, des films biographiques ou encore pour enfants. Rakuten veut clairement toucher un large public durant le confinement.

Amazon, lui aussi, a adopté l’idée. Contrairement à Rakuten toutefois, la firme américaine vise un public en particulier : les petits. Deux catégories de productions gratuites sont proposées. Il y a d’une part les films pour les plus jeunes et de l’autre ceux destinés à ceux âgés de 6 à 11 ans. Une simple inscription, sans payer l’abonnement Prime, permet d’avoir accès à ce catalogue.

Bientôt, un troisième acteur pourrait bien faire son entrée sur ce nouveau marché : Google. Via son service « Play Films », le géant californien pourrait lui aussi proposer des films gratuits. Si pour l’instant, ce n’est pas encore le cas, des petits malins de « XDA Developers » ont fouillé dans le code de la nouvelle mise-à-jour de l’application et ont trouvé la fameuse sélection libre d’accès préparée par Google (encore une fois à condition de regarder des publicités). Selon XDA, des centaines de films seraient alors disponibles. Pour l’instant, Google ne confirme rien mais alors que certains Etats des USA commencent eux aussi à se confiner, il serait logique que cela ne tarde pas, du moins si Google accepte véritablement d’adopter ce nouveau catalogue.

 
  • François Chladiuk (à gauche) en compagnie de Walter Littlemoon venu tout spécialement à Lyon pour l’inauguration de l’expo.

    François Chladiuk, l’ami des Sioux

    Ce Belge possède une exceptionnelle collection de pièces indiennes historiques, exposée actuellement dans un musée de Lyon.

  • La fashion victim porte des vêtements à la mode, même s’ils ne sont pas beaux, accumule souvent de manière compulsive des articles et peut aller au contraire de la saison.

    De la fashion victim au feutre

    Dans un livre aussi dense qu’une garde-robe qui déborde, Martine Magnin et Mathilde de Jamblinne nous parlent chiffons avec passion. Extraits.

  • Face aux témoignage, Éliane Deschamps a toujours nié les accusations d’emprise.

    La gouroue qui voyait la Vierge

    En France, Éliane Deschamps se retrouve devant la justice pour abus de faiblesse. Elle a martyrisé les adeptes du groupe « Amour et miséricorde ».