En confinement, ces danseurs enflamment la toile avec une incroyable chorégraphie réalisée à distance (vidéo)

Capture d’écran - Twitter
Capture d’écran - Twitter

Confinés dans des endroits différents, la danse les a réunis. Cinq danseurs ont opté pour le tube de Barry White « You’re the First, the Last, My Everythin ». À distance, ils ont réalisé une impressionnante chorégraphie qu’ils ont filmée, chacun de leur côté. Le résultat vidéo est bluffant et séduit la toile, après sa diffusion sur Twitter le samedi 28 mars. En quelques jours de présence sur les réseaux sociaux, la vidéo a déjà largement dépassé le million de vues. Et le quintette dansant n’a pas fait les choses à moitié pour que le rendu final soit aussi plaisant à découvrir.

>Comment une histoire d’amour peut-elle commencer tout en étant confinés? (vidéo)

À l’origine du projet, on retrouve le chorégraphe Mehdi Kerkouche qui a mis à contribution les danseurs et danseuses français de la compagnie EMKA. Selon BFMTV, certains danseurs ne s’étaient même jamais rencontrés avant le confinement. Comme quoi, rester enfermé chez soi, ça peut aussi rapprocher. Toujours est-il que pour ficeler cette chorégraphie, il aurait fallu quatre répétitions d’une heure et demie chacune. Le tout en visioconférence évidemment. Et voilà donc une chorégraphie créée par écrans interposés et qui joue même avec les caméras et le placement des personnages au montage vidéo. La barre a été placée haut.

>Alors que Christophe est hospitalisé, «Les Mots Bleus» résonnent dans les rues de Paris (vidéo)

 
  • Il y a 80 ans: la Belgique occupée

    Les soldats de la Wehrmacht hissent le drapeau nazi sur le toit du château royal de Laeken.

    Après la campagne des 18 jours, notre pays est envahi par l’armée allemande. D’abord effrayée, la population se fait peu à peu à l’idée d’intégrer un Reich censé durer 1.000 ans... Et ne manquez pas la suite de notre série : le 7 octobre, la Résistance. Le 15 octobre, la Collaboration.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern