«La Casa de Papel» de retour: qu’en pense la presse?

C’est la grande nouvelle au rayon séries pour le mois d’avril. « La Casa de Papel » a enfin sa quatrième saison ce vendredi 4 avril et les fans sont en ébullition. S’il leur faudra attendre encore quelques heures, on peut se demander si la série réussit à renouveler le charme qui a su séduire au-delà des frontières de l’Espagne par sa riche intrigue.

Un engouement bien présent mais pas partagé par tout le monde

Pour répondre à cette question, quelques journaux et magazines ont rendu leur verdict après avoir regardé la suite tant attendue en avant-première. Un premier constat : il y en a qui sont comblés. C’est le cas de « Télé-Loisirs » qui se réjouit d’une série qui reste fidèle à elle-même et qui ne déçoit pas : « Alors que les retournements de situations règnent tels des maîtres, les scènes d'action vont, quant à elles, offrir une fois de plus du grand spectacle. Si la série manque de crédibilité, rendant presque hilarantes certaines séquences par leur incohérence, elle n'a jamais menti sur ses prétentions et reste fidèle à ce qu'elle a toujours été. Certains personnages sont mieux développés, ce qui nous permet de découvrir de nouveaux traits de leur personnalité et de mieux les comprendre. Haletants et intenses, ces nouveaux épisodes vous permettront de vous évader de votre confinement  ! ».

« La Provence », elle aussi, applaudit la quatrième saison de « La Casa De Papel ». Son journaliste met ainsi en évidence une fiction « toujours haletante et drôle », avec un scénario centré sur « une situation inextricable ». Il note que « la science des huis clos et du flash-back » typique de la série est au rendez-vous et l’a pleinement convaincu.

Au milieu de cet engouement, une cloche sonne pourtant différemment : celle des « Inrocks ». Son journaliste se fait même particulièrement dur en titrant « quand le braquage du siècle tourne au fiasco de l’année ». « En portant son confinement guérilla à un niveau de tension maximal, les nouveaux épisodes gonflent leurs muscles hypertrophiés au service d’un discours d’une vacuité confondante. Il est peut-être temps de remiser les masques dans la penderie », dit-il en introduction.

Que cette saison soit jugée positivement ou pas, elle devrait faire un carton. Pour faire patienter encore un tout petit peu les fans, Netflix donne un résumé de cette quatrième saison « qui s’ouvre sur le chaos ». « Le Professeur pense que Lisbonne a été exécutée, Rio et Tokyo ont fait exploser un tank militaire, et Nairobi se trouve entre la vie et la mort. Le gang est dans une situation critique, et l'ascension d'un ennemi dans ses rangs menace sérieusement le braquage ». A noter : ce vendredi ne marque pas seulement la sortie de la quatrième saison mais aussi celle d’un documentaire montrant comment la série, née en Espagne, a pu conquérir le monde.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern