«Un sale moment»: atteint du coronavirus, Patrick Bruel raconte la peur, les symptômes et son état actuel

BelgaImage
BelgaImage

Depuis le début confinement, Patrick Bruel apparaît régulièrement sur ses réseaux sociaux. Il y donne des concerts à destination de ses abonnés. Et personne n’avait pu deviner alors, que le chanteur français était lui-même touché par le coronavirus. À franceinfo, l’artiste français a pourtant révélé avoir contracté le coronavirus. Si désormais il se sent mieux, il fait mention d’un état de santé inquiétant pendant un moment :

« J’ai senti des symptômes du coronavirus un peu forts, dès le départ. J’ai tout fait tout pour me soigner, pour me protéger, pour avancer sans paniquer. Avec l’aide des médecins, au téléphone, j’ai pu régler la chose. Mais ce n’est vraiment pas une mince affaire. J’en suis au vingtième jour, mais j’ai vraiment passé un sale moment ».

« J’ai eu un peu peur »

Le chanteur de 60 ans s’est confiné seul chez lui, à Paris. Ses enfants ont été dans le Sud, avec leur maman. Suivi par les médecins au téléphone, Patrick Bruel a dû faire face à « une toux violente, une fièvre qui ne s’arrête pas vraiment ». Et « une sensation de respirer difficilement », poursuit-il pour nos confrères, relayés par BFMTV. « J’ai un peu peur à un moment donné mais ça va ».

>Comment Koh-Lanta est devenu le rendez-vous confinement des fans de sport en manque de compétitions ?

Une interview qui pu inquiéter la large communauté de fans du chanteur qui a réagi sur Instagram. Il s’est montré rassurant : « Pas d’inquiétude, tout va bien. Oui, en effet, (j’ai eu le coronavirus) mais j’ai eu aussi la chance de plutôt bien réagir. Après quelques jours de fièvre, toux et fatigue, je vais désormais beaucoup mieux. Je suis de tout cœur ce soir avec les gens durement touchés, ainsi qu’avec tout le personnel soignant qu’on ne remerciera jamais assez ».

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • 1-22278647_10155990153115934_2035067948_n-1

    Opération Shoe-Box: du bonheur en boîte

    À travers cette initiative solidaire, l’association Les Samaritains appelle à la générosité des Belges pour gâter, à leur manière, les personnes sans abri ou défavorisées.

  • Son père l’abandonne à six ans. Audrey Hepburn en restera angoissée pour la vie, cherchant l’affection auprès d’autres hommes. Une blessure qui ne se refermera jamais.

    Audrey Hepburn: une vie d’épreuves

    Derrière l’image glamour, tout en élégance et en charme, l’actrice soignait ses blessures. Un documentaire britannique de la réalisatrice Helena Coan révèle la part de souffrances et d’échecs personnels de la star.

  • Belgaimage

    Les chercheurs de pharaons (12)

    Dans un livre passionnant qui vient d’être réédité, Michel Duino retrace notamment la découverte du tombeau de Ramsès II. Un roman vrai qui se lit comme un polar. Nous publions cette partie de l’ouvrage sous forme de feuilleton.