Coronavirus: premiers extraits de l’allocution historique et «profondément personnelle» de la reine d’Angleterre

BelgaImage
BelgaImage

Le moment est historique, c’est dire si la crise est profonde. En dehors de ses messages à Noël, les interventions publiques de la sorte sont rares dans le chef de la reine d’Angleterre. Voire même exceptionnelles. Ce dimanche 5 avril, en soirée, elle va parler au peuple britannique qui fait durement face à la pandémie de coronavirus. Elle compte saluer la réponse de son peuple au défi lancé par le coronavirus.

>Le coup de gueule de Bouli Lanners, en colère contre la gestion belge du coronavirus: «Vous mentez sur tout»

« J’espère que dans les années à venir, tout le monde pourra être fier de la manière dont nous avons relevé ce défi », dira la reine selon des extraits diffusés ce samedi 4 avril par ses services. « Et ceux qui nous succéderont diront que les Britanniques de cette génération étaient aussi forts que les autres », et « que les qualités de l’autodiscipline, de la détermination bienveillante et de la camaraderie caractérisent toujours ce pays », ajoutera la cheffe de l’Etat lors d’un discours « profondément personnel », selon ses services.

>Coronavirus: en plein confinement, il s’offre une session de ski freeride dans son salon (vidéo)

Le couple royal, à risque face au Covid-19

Cette allocution télévisée diffusée dimanche à 21H00, heure française, à l’attention des Britanniques et des nations du Commonwealth, est seulement la quatrième depuis le début du règne de 68 ans d’Elisabeth II. Le discours a été enregistré au château de Windsor, à l’ouest de Londres, où résident depuis le 19 mars la reine et son époux le Prince Philip.

>Le prince Charles testé positif au coronavirus

Âgés respectivement de 93 et 98 ans, ils font partie de la population à risque. Leur entourage a assuré que le couple était en bonne santé et suivait les directives du gouvernement. Leur fils héritier Charles (71 ans) a contracté la maladie, mais est récemment sorti de quarantaine et se trouve également en bonne santé.

>Harry et Meghan aux États-Unis: en plein coronavirus, débuts houleux et critiques à gogo

Trois précédents dans l’histoire

L’intervention royale se tient au lendemain de l’annonce d’un nouveau record quotidien de 708 morts supplémentaires de patients atteints par le Covid-19 au Royaume-Uni, parmi lesquels un enfant de 5 ans. Cela porte le total à 4.313 personnes décédées dans les hôpitaux britanniques depuis le début de l’épidémie. Au total, 41.903 cas positifs ont été officiellement recensés dans le pays. Le Premier ministre, Boris Johnson, a lui-même été contaminé.

>Guérie du Covid-19, Pink critique le gouvernement américain vis-à-vis de la pandémie

Les trois précédentes allocutions de la reine en temps de crise ou de deuil se sont tenues en 1991 lors de la première Guerre du Golfe, en 1997 à la veille des funérailles de la princesse Diana, et en 2002 après le décès de sa mère. Par ailleurs, en 2012, Elisabeth II avait formulé ses remerciements à la télévision pour les célébrations des 60 ans de son accession au trône. Elle adresse également ses voeux à la nation chaque année à Noël.

Avec l’AFP

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern